Le « président » Macron n’a besoin de personne pour frapper la Syrie

Macron_armee_francaise.jpg

Macron, président savonnette au rabais élu par défaut, aurait plutôt tendance à susciter les rires. Mais ceux-ci vous restent vite en travers de la gorge quand vous apprenez certains de ses propos publics. Ainsi, ceux qu’il vient de prononcer — au nom de la France — dans un entretien accordé à huit médias européens, à propos de l’attitude de l’armée française en Syrie :

« Encore un coup des Russes » : les Républicains remportent une élection intermédiaire en Géorgie… à la surprise générale des « spécialistes » !

Handel_Georgia.JPG
 

Quelques mois après leur intronisation chaotique à la Maison Blanche, les médias et les instituts de sondage se demandaient à quelle sauce démocrate, Trump et ses Républicains allaient être mangés dès les premières élections intermédiaires. Ça tombait bien, il y en avait justement une de prévue dans le 6e district de l’État de Géorgie ce mois de juin.

François Ruffin ou la relève insoumise à gauche

le_depute_Francois_Ruffin.jpg
François Ruffin, 41 ans, journaliste, cinéaste et député Insoumis de la 1ère circonscription de la Somme.

Un mouvement n’a aucun avenir s’il n’envisage pas à temps sa relève dans le temps. Jean-Luc Mélenchon — il aura 70 ans en 2022 — avait selon moi (et beaucoup d’autres !) un successeur désigné : François Delapierre. La maladie a emporté trop tôt celui-ci. Retour à la case départ avec quelques têtes insoumises émergentes.

Bilan 2/2 : place à la guerre politique loin des isoloirs

Sourire_aux_levres.jpg
Quelques grands précurseurs : Jean Jaurès, Che Guevara, Martin Luther King, Nelson « Madiba » Mandela, Mai 68…

Nous voilà arrivés au bout de cette interminable bataille électorale qui aura mis à nu le délabrement sans doute fatal des institutions politiques de notre pays : une présidentielle outrageusement manipulée par les médias mainstream qui n’avaient d’yeux et d’éditos que pour leur poulain Macron ; une législative décrédibilisée par plus de 50% d’abstention à chaque tour.

Polony et Taddéï débarqués : à quand Élise Lucet ?

Taddei.jpg
Frédéric Taddéï, « Hier, aujourd’hui »… mais hélas plus « demain » !

C’est parti ! À peine le président Trouducul élu, on apprend le limogeage de deux journalistes qui tranchaient avec la doxa mainstream : Natacha Polony vient de perdre son émission Polonium sur Paris première, et Frédéric Taddéï vient d’annoncer l’arrêt total de ce qui lui restait d’émission, Hier, aujourd’hui, demain, version mensualisée en 2016 du mythique Ce soir (ou jamais !). On attend des nouvelles d’Élise Lucet (Cash investigation, Envoyé spécial)…