Vers la “sri lankalisation” de l’Occident ?

Prise d'assaut des bâtiments officiels et des demeures privées des autorités, caillassage des élus, mise en fuite du président... Les émeutes sociales du Sri Lanka préfigurent-elles ce qui va arriver en Europe ?

Allez, un dernier petit point rapide sur les affaires du monde avant pause vacances. Point “rapide” parce qu’il n’y a plus guère lieu d’entrer dans les détails des différents sujets, tant leur évolution semble évidente, inéluctable.

Le covid se fout complètement des vaccins

La Bérézina des vaccins et de leurs thuriféraires médiatiques est patente, consommée. BigPharma a produit de la merde, injecté de la merde avec la complicité des politiques et des autorités sanitaires corrompues. Ceux qui en subissent les effets secondaires catastrophiques portent une part de responsabilité dans ce qui leur arrive. Les variants de virus circulent comme dans un moulin. Mais on s’en fout, tout comme le covid se fout des vaccins, tout comme nous devrions nous foutre de leurs vaccins. C’est comme ça, on va devoir apprendre à vivre avec les virus. Ou même pas vivre du tout, mais on l’aura cherché. Le seul problème qui reste en fait à régler, c’est cette interdiction malfaisante de soins et de médicaments efficaces (car ils existent, cf. Didier Raoult). Des comptes vont devoir être rendus par les salopards.

Géopolitique : la Russie qui rit, l’OTAN qui rage

En Ukraine aussi, faillite totale de l’Occident et de son bras armé, l’OTAN. La Russie est en train de gagner la guerre du Donbass, et peut-être même bientôt celle de l’Ukraine toute entière, si les timbrés d’en face (je parle de Washington) persistent à faire chier Poutine. Les Russes avancent méthodiquement, patiemment, ville par ville, village par village, installent aussitôt leur administration, imposent leur monnaie, décrètent leurs lois, délivrent des papiers d’identité russes, et vont même jusqu’à annuler les dettes ukrainiennes des habitants heureux d’être libérés. En face, les moribonds du monde d’avant se contentent de quelques coups d’éclats sans lendemain avec des bombardements à l’aveugle, erratiques, sans souci des populations civiles, sans stratégie militaire ou diplomatique. Un nouvel ordre géopolitique mondial est en train de naître au grand dam de l’empire états-unien et de ses comparses européens, ridicules dindons d’une très très mauvaise farce.

Effondrement économique sur fond d’insignifiance politique

L’effondrement géopolitique de l’Occident et l’effacement des pions européens ne va évidemment pas arranger une situation économique déjà calamiteuse. Ah, vous avez voulu priver les Russes de Facebook, de McDo, d’Apple, de Danone ? Eh bien, tintin en retour pour le gaz, le pétrole, le blé et les métaux stratégiques russes. Déjà nos autorités politiques se lamentent des effets désastreux de l’inflation. Déjà ils nous alertent sur les pénuries douloureuses à venir en matière énergétique et même alimentaire. Déjà ils nous préparent à de cuisants sacrifices pour le prochain hiver. Certains pays occidentaux pragmatiques (l’Allemagne, par exemple) parviendront peut-être à limiter la casse. Mais nous, que pouvons-nous espérer avec le trou-du-cul de l’Élysée, les crétins du gouvernement Borne et même notre insipide représentation politique en train de se chamailler en pure perte sur des questions de procédures stériles et sur des motions bilieuses, à des années-lumières des vrais problèmes à régler ?

Ce qui va nous arriver

Comme à leur habitude, les tremblantes autruches occidentales que nous sommes devenus vont enfouir leur tête dans le sable pour ne pas voir ce qui va leur arriver. Pourtant, ce qui va finir par nous arriver est clair comme de l’eau de roche. Regardez donc du côté du Sri Lanka :

A propos de Pierrick Tillet 4102 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.