09 mai 2017

Législatives : la France insoumise lance sa campagne et publie la liste (provisoire) de ses candidats

IMAGES
Le comité électoral de la France insoumise est composé de volontaires tirés au sort, de représentants de l’espace des luttes et de l’espace politique.

Sur le terrain, la France insoumise lancera officiellement sa campagne le mercredi 10 mai par des assemblées dans chaque circonscription. Et vient de publier sans tarder la liste (provisoire) des différents binômes candidats estampillés FI.

Pour l’heure, l’unité du mouvement semble tenir bon. Tous les candidats ont signé la charte prévue à cet effet. Que certains soient d’origine communiste, écologiste, ou même socialiste, importe peu. L’important est que ceux-là ne présentent pas en même temps l’étiquette frelatée de ces vieux partis du passé qui s’accrochent aux basques de la FI pour tenter de survivre.

Des gens neufs issus de la vraie vie

Il semble que les appels à l’union lancées en désespéré par les caciques d’EELV et du PCF, ou même par les frondeurs socialistes snobés par Macron après en avoir été les imbéciles utiles pendant la présidentielle, restent lettres mortes. C’est tant mieux, parce que sinon, moi, je dégage du jeu !

La France insoumise, ce n’est pas seulement Macron qu’elle doit balayer, mais toutes les vieilles reliques usées de la 5e République.

Pour le peu que j’ai pu vérifier, ce qui frappe dans la liste des candidats présentés par la France insoumise, c’est qu’ils semblent tous en grande majorité issus de la vraie vie. Pas de vieux pros de la politique recyclés là-dedans. Juste une femme et un homme comme vous et moi dans chaque binôme de chaque circonscription. Et la culotte est partagée à égalité entre les deux sexes.

Quand on parcourt la liste de tous les candidats FI de France et de Navarre, une chose frappe l’attention : il y a encore des trous ! Remuez-vous, les Insoumis des terres délaissées ! La France insoumise recrute (enfin, j’espère !). Bouchez ces trous inopportuns, La clôture du dépôt des listes, c’est le 19 mai.

 

 

© Chroniques du Yéti, after the WP Dusk To Dawn theme Propulsé par Dotclear