Re-badaboum : le Dow Jones cède jusqu’à -10% en une journée !

Re-badaboum : le Dow Jones cède jusqu’à -10% en une journée !

Ça leur pendait au nez depuis longtemps : ce lundi 5 février, les bourses mondiales ont pris un nouveau gadin mémorable : jusqu’à -10% pour le Dow Jones à Wall Street !

Alors bien sûr, les super ordinateurs ont déclenché leur tirs de barrage et ont limité – un peu – la casse en clôture : -4,60% sur le Dow Jones et -3,78% sur le Nasdaq à New York, -1,46% sur le Footsie à Londres, -1,48% sur le CAC40 à Paris.

On arrête avec les chiffres. Vous vous en foutez et vous avez raison. Mais ceux qui sont aux manettes des super ordinateurs de la finance internationale, qui jouent leur pognon par des manigances de moins en moins assurées, eux ne s’en moquent pas du tout et tremblent dans leurs culottes.

Ils sont morts et c’est tant mieux !

Voici ce qui va se passer dans les jours qui viennent : les places financières mondiales vont entamer une série de yoyos infernaux à s’en donner le tournis : de brusques remontées frénétiquement euphoriques (impulsées par les super ordinateurs pour maquiller la débâcle), suivies de gadins brutaux tout aussi déprimants. Et beaucoup plus persistants.

Ça fait longtemps qu’on vous le dit (en vrai, depuis la création de ce blog en 2005) : ils sont morts et c’est tant mieux ! Ils ne tiennent, depuis 2008, date de leur première descente aux abimes, que par des soins palliatifs artificiels tirés par les cheveux.

On appelle ça la collapsologie, en clair la théorie de l’effondrement. Mais ne croyez pas que celle-ci procède d’un pessimisme névrotique, bien au contraire : leur chute est un souhait ardent de notre part, une bouffée d’air frais pour nos existences futures qui valent mieux que leurs profits. Elle n’est pas une vue de nos esprits aigris, mais un constat jubilatoire sans cesse confirmé. Patience…


EDIT
Pas mieux, évidemment, pour les places asiatiques dans la foulée :

  • Nikkei -4,73% (en clôture)
  • Hong-Kong -3,8% (au moment de la clôture de Tokyo)
  • Shanghaï -2,62%
  • Indice MSCI des marchés d’Asie-Pacifique hors Japon -3,28%

 

Partager ce billet

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.