La transparence opaque de l’étude Pfizer pour les femmes enceintes

Illustration du labo Pzizer pour présenter ses documents : vous avez dit "transparence" ?

Sur Twitter comme sur Telegram, Momotchi fait un excellent travail d’investigation sur les malversations du labo Pfizer. Le texte qui suit traite des effets gravement indésirables du vaccin sur les femmes enceintes. Où l’on apprend que l’on savait sans vouloir savoir.


Juste pour clarifier les #PfizerDocuments, il y a une petite confusion car certaines infos qui tournent maintenant étaient déjà connues.

Pour rappel, Pfizer a été tenu par jugement de justice de livrer ses documents régulièrement chaque mois, au lieu de tout livrer comme ils le voulaient 75 ans plus tard. Donc à chaque fois ça rajoute des documents par exemple sur ce site.

L’info où on déconseillait d’utiliser le produit au femmes enceintes était déjà :

  • soit le protocole Pfizer en 2020. Page 49 du rapport de la FDA, ça disait qu’il n’y avait pas assez de données pour se prononcer sur la sécurité d’injection des femmes enceintes. Le protocole de phase 1 de Pfizer excluait aussi les femmes enceintes.
  • soit on peut voir un des docs révélés par le drop de Pfizer en novembre 2021, page 12, qui listait des effets secondaires de femmes enceintes (23 avortement spontanés, 133 cas de maladies de bébés allaités, 238 grossesses à l’issue « non connue »). C’était un doc donné à la FDA depuis février 2021 qui couvrait plusieurs pays du monde. C’était au moins un signal d’inquiétude.

Des études (volontairement ?) insuffisantes

Et de toute manière, on n’a pas vu d’étude de neuf mois terminée sur des femmes enceintes au moment où Véran et les autres sinistres vous disaient que c’était sûr de piquer des femmes enceintes. Il y avait des études de 21/2 à 3 mois, donc insuffisantes. Par contre, on voit régulièrement des fausses couches, malformations et autres problèmes de bébés dans les rapports de l’ANSM depuis l’an passé.

Donc quelque part ça ne me dérange pas trop si l’info tourne seulement maintenant, si ça peut en réveiller quelques-uns, tant mieux.

Ce qui est intéressant, c’est qu’il y a quand même eu 23 femmes enceintes dans l’essai initial « par inadvertance » 🧐. Et vous savez ce qu’il s’est passé avec ses grossesses ? On ne sait pas, car elles étaient « en cours », oui ça commence à faire long ces grossesses depuis 2020. C’est l’ANSM qui le rappelle page 26. Si quelqu’un a une mise à jour dites-le moi.


=> Pièces à conviction (plus personne ne pourra dire qu’il ne savait pas)

A propos de Pierrick Tillet 4100 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.