Une nouvelle religion vaccinale est née en Occident

Dans une tribune publiée par Libre QG, plus de 1.500 universitaires, médecins et soignants alertent :

« L’idéologie de la vaccination intégrale et répétée des populations est une sorte de nouvelle religion, avec son dieu, ses grands maîtres argentiers, ses dévots, ses techniques de propagande de masse et ses mensonges éhontés. En ouvrant désormais la voie à la vaccination des enfants et en créant par ailleurs entre les citoyens des discriminations inédites pour des régimes réputés démocratiques, elle viole des droits humains que l’on croyait “inaliénables” et dresse les citoyens les uns contre les autres. »

Dans une discussion sur son fil Twitter, Alexandra Henrion-Caude, signataire du texte, résume cette tribune.


Nous, plus de 1.500 académiques et professionnels de santé, partageons notre analyse.

D’abord, les socles de cette propagande sont :

  • la peur,
  • la technique de propagande “blouses blanches et galons”,
  • “le choix truqué”,
  • la technique de la grenouille ébouillantée.

Deuxièmement, loin de cette propagande, la réalité en cinq constats :

  • la prétendue “pandémie du siècle” n’a JAMAIS menacé les personnes de moins de 60 ans ;
  • des recours à des mesures non-pharmaceutiques et au dogme de la vaccination intégrale ;
  • or, la vaccination ne change rien à la dynamique ;
  • sur fonds du tabou des effets indésirables graves pendant que s’accumulent des publications scientifiques qui documentent notamment les risques inédits de problèmes cardiaques (thromboses, péricardites, myocardites) chez les adolescents vaccinés ;
  • cette idéologie industrielle et scientiste de la vaccination intégrale fonctionne comme les religions en temps de crise par le passé avec prêtres, dévots, inquisition qui excommunie les penseurs déviants et boucs-émissaires (les non-vaccinés).

MAIS TOUT VACCINÉ EST UN FUTUR NON-VACCINÉ qui s’ignore, puisque tout sera remis en cause pour celui ou celle qui ne fera pas sa 3ème dose, avant sa 4ème (déjà actée par M. Delfraissy), sa 5ème, sa 6ème, etc.

Cette logique discriminatoire sera certainement décrite un jour par les historiens comme une sorte de FOLIE COLLECTIVE ORCHESTRÉE PAR DES PERSONNES AYANT PERDU TOUT SENS DES VALEURS DÉMOCRATIQUES ET DES DROITS DE L’HOMME.

Ne pas nous y résigner et ne pas rester muets…

Alexandra Henrion-Caude


=> Source : lire la tribune en intégralité sur Libre QG

A propos de Pierrick Tillet 3965 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.