Ukraine : le lent, mais irrésistible retournement de l’opinion publique

Un sondage au résultat surprenant vient de sortir : une majorité de Français (52 %) seraient convaincus par « certains arguments russes » sur la guerre d’Ukraine. Le fait que ce sondage soit réalisé par l’Ifop et publié par CNews, c’est-à-dire deux représentants de la propagande mainstream, en dit long sur la portée de cette révélation inattendue.

Malgré le forcing des activistes de la pensée unique, le narratif sur le conflit ukrainien est en train de prendre l’eau. Il est déjà loin le temps où des manifestants bonne conscience balançaient du drapeau ukrainien partout et des éléments de langage stéréotypés à la pelle : Poutine dictateur, Poutine salaud, Poutine criminel de guerre…

Ne me demandez pas mon avis sur le personnage. Poutine, je m’en fous. Ce n’est pas mon affaire, mais celle des Russes. Aujourd’hui, ce que l’on sait, sauf à faire les autruches, c’est que Poutine est soutenu par 60 à 70 % de sa population, qu’il préside aux destinées d’un pays long de 11 fuseaux horaires, donc ingouvernable sans un minimum d’autorité.

Les salopards de l’Histoire

Comme pour la crise du covid et sa gestion criminelle, la réalité à propos du conflit ukrainien est en train de battre en brèche un narratif occidental absurde. Certains tentent désormais d’attribuer au seul Zelenski la responsabilité du chaos. Mais Zelenski n’est qu’un piètre pantin.

Non, les véritables responsables – coupables – de la tragédie ukrainienne, ce sont nous, les Occidentaux. Ce sont les États-Unis et les pays satellites européens qui ont fomenté le coup d’État de 2014, qui ont essayé d’intégrer l’Ukraine dans l’OTAN pour pouvoir disposer dans ce pays limitrophe à la Russie des missiles qui mettaient Moscou à portée de leurs tirs. Ce sont nous, les Occidentaux, qui nous sommes appuyés sans aucun scrupule sur des néo-nazis de la pire espèce pour parvenir à nos fins.

Le résultat est là : les Russes vont bientôt apparaître comme les libérateurs de l’Ukraine. Et nous, les Occidentaux, pour d’infâmes salopards. Vous ne me croyez pas ? Regardez, après toutes celles que le yetiblog a déjà relayées, les images terribles qui suivent. Je vous mets au défi de prouver que ce sont des fake news. Je vous mets au défi de démontrer qu’« en face c’est pareil ».

.

A propos de Pierrick Tillet 4095 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.