Trudeau, Véran, Val, Loiseau : la parole est aux salauds

Quatre salauds (de g. à d. et de haut en bas) : Justin Trudeau, Olivier Véran, Philippe Val, Nathalie Loiseau

L’homme qui parle dans la vidéo qui suit s’appelle Justin Trudeau. C’est un salaud. Il est aussi premier ministre du Canada, un premier ministre en exil puisque voilà une semaine qu’il a été exfiltré par ses services de sécurité pour le soustraire à la colère populaire de son pays (celle par exemple des routiiers convergeant par milliers vers la capitale Ottawa). Depuis, le salaud en fuite ne s’exprime plus que via des enregistrements vidéos ou audios clandestins. Forcément, il dit des saloperies. Écoutez-le.

Véran, l’arracheur de dents comme il respire

Celui-là est bien de chez nous. Il s’appelle Olivier Véran, il fait fonction de ministre de la santé. Et il ment comme un arracheur de dents. Mais un arracheur de dents très con parce que ces mensonges sont gros comme un nez au milieu d’une figure. Enfin, pour ceux qui veulent vraiment savoir.

Évidemment, il n’y a aucun enfant, vacciné ou non, parmi les victimes de formes graves du covid. Mais je vais vous monter par quel stratagème pervers, ce Véran peut proférer de telles énormités. Avant, Santé publique France (SpF) publiait les données de patients en réa en deux catégories distinctes : les 15-44 ans et les 45-64 ans. Les réas se situaient dans la seconde catégorie et même plutôt parmi les plus de 60 ans. Rien dans la première catégorie. Or depuis quelques jours, SpF a regroupé ces deux catégories en une seule. Ni vu, ni connu, ce salaud de Véran peut t’embrouiller puisque ses services ont fait opportunément disparaître les différences d’âge de leurs statistiques.

Philippe Val, le prototype du salopard type

Passons à un autre salopard. Celui-là, Philippe Val, ex-directeur de Charlie Hebdo et de France Inter, c’est carrément le salopard-type, sinon prototype. Il raconte absolument n’importe quoi (ici sur la propagation du sida) avec l’aplomb de celui qui n’a plus le moindre sens éthique ou moral, et qui sait ne plus avoir aucun contradicteur sur les plateaux-télé de propagande.

Nathalie Loiseau : vous avez dit « grosse molle » ?

Allez, je termine avec un autre spécimen de saloparde : Nathalie Loiseau, députée européenne LREM. Celle-ci ne s’exprime pas ici à propos du covid, mais à propos de l’actuel leurre médiatique à destination des gogos : le fantasme d’une attaque de la Russie contre l’Ukraine.

Bon, passons sur le fait que certain(e)s devraient éviter d’employer imprudemment le qualificatif de « grosse molle » sans se le voir retourner aussitôt en boomerang (je ne m’adresse pas aux Suisses). Et venons-en à notre conclusion : le lecteur aurait tort de voir dans ces quatre exemples de salauds des exceptions au “génie humain”. Il s’agit en réalité de quatre spécimens emblématiques de la caste d’imbéciles qui dirige aujourd’hui ce qui reste de notre monde d’avant. Et dont près de 90% de la population suit les directives sans piper. Vous comprenez la honte ?

A propos de Pierrick Tillet 4095 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.