Le Média : Todd détruit Macron, sa cour de bobos et France inter

Le Média : Todd détruit Macron, sa cour de bobos et France inter

Une interview encore savoureuse d ‘Emmanuel Todd, cette fois par Aude Lancelin pour Le Média. Macron s’y fait détruire sur le ton de rigolade débonnaire qu’on réserve aux imbéciles impuissants.

Car pour Todd, Macron est évidemment un impuissant, comme tout chef d’État privé de sa monnaie. Ce que fait notre histrion avec ses airs de monarque poudré, à coups d’ordonnances précipitées et de décisions autoritaires, il l’accomplit évidemment sous la contrainte des maîtres de l’euro. Car rien n’est jamais politiquement possible si l’on ne s’assure pas d’abord du contrôle de sa monnaie (NB : la France insoumise ferait bien d’en prendre de la graine).

Todd censuré trois fois par France inter

Plus drôle encore que notre précieux ridicule mi-élyséen, mi-versaillais d’opérette, est l’attitude incroyablement flagorneuse et servile de sa cour de tartuffes, particulièrement active sur les plateaux audiovisuels, mais aussi parmi cette classe de bobos décomplexés qui vote et soutient Macron comme d’autres votent et soutiennent Le Pen. Par désarroi et pulsion de trouille, en regardant leurs pieds.

Todd termine par une révélation qui finalement ne surprend pas tant que ça dans le contexte de guerre de l’info dans lequel nous nous trouvons et qui voit une classe dominante en perdition mordre tout ce et ceux qui menacent ses intérêts : figurez-vous que lors de la parution du dernier ouvrage de notre démographe rigolard, France inter, radio nationale d’État, réussit l’exploit de lui annuler consécutivement trois de ses invitations à ses émissions.

=> Source : Le Média

Partager ce billet

Un "voyageur à domicile" en quête du monde d'après.