Réseaux sociaux : problèmes et solutions du yetiblog

Bon, ça suffit comme ça ! Puisque Facebook et Twitter s’ingénient à nous mettre des bâtons dans les roues, il est temps pour le yetiblog de réactiver ses deux échappatoires : Telegram et VK.

Les bâtons dans les roues

Sur Facebook, ils ont purement et simplement interdits aux membres du groupe du Yéti de proposer et donc de publier des posts, laissant l’administrateur (moi-même) s’agiter tout seul en rond dans son coin. En limitant considérablement la portée et l’intérêt de mon groupe, la manoeuvre de Facebook est maligne, et efficace.

Sur Twitter, pareil. Le compte du yetiblog y a perdu aussi mystérieusement que brutalement plus de 1 000 abonnés et stagne depuis à un peu plus de 4 000 fidèles. Plus sournois encore, je viens de me rendre compte que certains de mes tweets ou retweets, s’ils restaient présents sur mon profil, n’étaient pas relayés sur le fil Twitter visible de mes abonnés.

On y est, on y reste

Première chose : ils peuvent multiplier les crocs-en-jambe et les coups en vache, tant qu’ils ne nous auront pas complètement virés, on y est, on y reste. Et on redouble même de présence et d’activisme. Si vous n’êtes pas abonnés à nos différents fils, il n’est pas trop tard :

Rejoignez le yetiblog sur Telegram et VK

Mais pas question non plus d’en rester là et de se laisser museler. Je vais donc réactiver deux autres comptes de réseaux sociaux que j’avais laissé en jachère jusqu’à présent. Avant que les choses tournent encore plus vinaigre sur les deux géants faux-culs (paraît même que c’est encore pire sur YouTube), je vous invite à vous abonner dare-dare à mes comptes Telegram et VK :

Telegram et VK ont le vent en poupe en ces temps de censure de plus en plus mal déguisés. Je sais que je retrouverai sur Telegram certaines des victimes rebelles des GAFAM : Juan Branco, Momotchi, Silvano Trotta… Et VK, le réseau russe, très facile d’accès et d’utilisation, ne m’a jamais fait de misères depuis que j’y relaie mes petits billets de yetiblog.

Allez, partagez et faites tourner, c’est ça le propre des réseaux sociaux. On les aura !

A propos de Pierrick Tillet 3968 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.