Oh, Macron, chiche que tu les fasses, ces réformes !

Oh, Macron, chiche que tu les fasses, ces réformes !

Trouducul 1er, en visite en Roumanie, vient encore de nous en sortir une belle : « La France n’est pas réformable car les Français détestent les réformes. »

Ah bon ? Je propose à ce crétin, pour qui le mot “réforme” est synonyme de “régression”, de décréter derechef les mesures suivantes :

  • semaine de travail de 32 heures ;
  • minima sociaux (applicables dès l’âge de 18 ans) et minimum vieillesse fixés au niveau du seuil de pauvreté (environ 1000 euros/mois) ;
  • SMIC à 1500 euros net/mois ;
  • retraite à 60 ans ;
  • régime général de sécurité sociale intégrale pour toutes les professions ;
  • nationalisation des services publics (éducation, santé, eau, transports, autoroutes…)

On verra bien alors si les Français détestent autant les réformes que le prétend Macron.

(Post-scriptum : ces propositions n’ont pas été sorties d’un chapeau délirant, mais ont déjà, soit été appliquées en leur temps, soit proposées par le programme l’Avenir en commun de la France insoumise.)

Partager ce billet

Un "voyageur à domicile" en quête du monde d'après.