Les Justes 2017 : la Plateforme d’aide aux réfugiés sur Facebook

Les Justes 2017 : la Plateforme d’aide aux réfugiés sur Facebook

Parmi ceux qui, plutôt que de passivement déplorer, mettent activement les mains dans le cambouis : la Plateforme d’aide aux réfugiés sur Facebook.

Cette plateforme est un “groupe fermé” (appellation Facebook)… mais ouverte à toutes les bonnes volontés, surtout à tous ceux qui sont disposés à aider activement ces réprouvés de notre société que sont les réfugiés. (Qu’ils soient “politiques”, “économiques”, “climatiques” on s’en fout ! On ne demande pas le curriculum vitae – ni les papiers ! –  des naufragés que l’on secourt.)

« Dans chaque ville et village de France nous pouvons agir. N’hésitons plus ! »

Hébergement disponible, biens matériels, nourriture, vêtements, voiture pour les transports, aide administrative…, tout est bon à prendre pour la plateforme et ses infortunés protégés.

La Plateforme d’aide aux réfugiés compte aujourd’hui 11.390 membres. C’est beaucoup, suffisamment pour témoigner de son importance et de son sérieux, mais évidemment jamais assez pour faire face à ce problème terrible de notre époque bouleversée.

Le site est particulièrement bien organisé. Si vous allez dans la colonne de gauche de la page d’accueil et cliquez sur l’onglet fichier, vous tomberez sur la liste des fichiers de chaque département dont le vôtre, avec les “bonnes adresses” de votre secteur (associations, moyens de les contacter…) et même la possibilité pour vous d’intervenir directement…

Une initiative citoyenne

La Plateforme d’aide aux réfugiés n’est pas l’émanation d’un quelconque organe officiel, mais procède d’une initiative de citoyens bénévoles, indignés par une situation humanitaire insupportable, mais encore plus à l’idée de ne rien faire pour remédier à ce déni manifeste des droits de l’homme.

Leur objectif n’est pas de se substituer aux associations déjà existantes, mais de regrouper les informations et de les mettre à disposition des bonnes volontés selon des critères géographiques d’efficacité.

Allez, lâchez-vous, les amis. Rejoignez vous aussi cette indispensable et salutaire plateforme Le temps n’est plus de pleurer, de protester, de désespérer, mais d’agir concrètement.

« Aussi longtemps que ces enfants n’auront pour dormir que ces lits d’asphalte et de carton, nous n’aurons d’autre choix que déranger le sommeil des institutions. » (Jacques Debot, écrivain rom)

=> La page Facebook de la Plateforme d’aide aux réfugiés.

 

Partager ce billet

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.