Panique : les tripatouillages laborieux de Santé publique France

Santé publique France est placée sous la tutelle du ministre de la Santé

Vous, vous rappelez, on vous avait expliqué comment la DREES s’était fait prendre en flagrant délit de tripatouillages en donnant un chiffre national de personnes vaccinées en soins critiques bien inférieur à la somme de ses résultats départementaux (pour les vaccinés, par contre et comme par hasard, pas de bémol dans les additions) :

Comparaison résultat national/total des résultats régionaux pour les vaccinés en soins critiques.

Santé publique France voit rouge… et s’enfonce

Depuis, c’est panique dans la fourmillière des magouilleurs. Sur son site, Santé publique France s’est fendue d’un encart rouge pour se justifier et expliquer ou masquer laborieusement d’autres résultats gênants pour la propagande gouvernementale. On y lit les détails croustillants suivants :

  • suspension des publications départementales (celles qui fâchaient bien entendu) ;
  • alerte sur de possibles sous-estimations sur les nouveaux cas positifs dûes à un relâchement des tests pendant Noël (des fois que les Français en sortent rassurés) ;
  • mise en indisponibilité des indicateurs de vaccination dans les départements d’Outre-mer (là où justement les gens boycottent les saloperies Big Pharma avec véhémence).
L’encart publié par Santé publique France sur le site Géodes (capture d’écran du 4 janvier 2022)

A propos de Pierrick Tillet 4070 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.