Le discours fait à Versailles par Trouducul 1er (heureusement, restent les commentaires pour apaiser nos plaies)

Trouducul_1er_a_Versailles.jpg
Trouducul 1er arrivant en son château de Versailles

Il y a longtemps que je n’écoute plus les discours de nos élus en direct. Trop chiants, trop déprimants. Je me contente de suivre les commentaires qui les suivent. Ceux suscités par le discours de Trouducul 1er à Versailles en ce funeste 3 juillet 2017 valent leur pesant de triste rigolade :

Le Grand jeu : multi-niveau

multi-niveau_1.jpg

Une énorme partie d’échecs se joue actuellement sur plusieurs niveaux et en différents lieux, tant dans les couloirs de la Maison blanche et du Kremlin que dans la steppe désertique syro-jordanienne. Comme le dit un fidèle lecteur, il est bien difficile de s’y retrouver sur le tapis vert syrien entre les innombrables combinaisons pair-impair, rouge et noir, manque ou passe, d’autant que l’équation est encore compliquée par les traditionnels retournements et enchevêtrements moyen-orientaux. Par où commencer ?