Pour la légalisation du dopage dans le sport de compétition

Ça y est, le Tour de France tire à sa fin. Avec comme chaque fois son lot d’interrogations sur le dopage. Et si on arrêtait cette ridicule hypocrisie sur le dopage dans le sport de haute compétition ? Tous les sportifs de haut niveau sont dopés, TOUS (enfin presque) ! Les cyclistes, bien sûr, mais aussi les footballeurs, les rugbymen, les basketteurs, les tennismen, les nageurs…

Peugeot ou la fin de l’individualisme triomphant

Alors, vous avez vu, Peugeot ? Ça secoue grave, n’est-ce pas ? N’ont même pas pu attendre la rentrée sociale de septembre pour annoncer le massacre. 8 000 clampins sacrifiés. Sans compter les sous-traitants. Le lion de Sochaux-Montbéliard qui s’emplafonne à son tour dans le platane de la “Grande perdition”.

La rentrée sociale sera chaude… prédit Laurence Parisot !

La nouvelle, brutale, est tombée en ce début d’été. Et ce n’est même pas nos braves syndicats de salariés qui ont été fichus d’en être à l’origine. Mais le Medef de Laurence Parisot, patronne des patrons. Non pas dans l’Humanité, mais dans le Figaro. Oui, la rentrée sociale sera diablement chaude.

Un feuilleton pour l’été : Berruyer démonte la crise

Il y a des jours comme ça, on se sent baigné par l’intelligence. Des choses qui vous semblaient complexes vous apparaissent lumineuses. Ainsi de cette formidable interview d’Olivier Berruyer sur la radio parisienne [RIM|http://icietmaintenant.com/] (Radio Ici & Maintenant) le 27 juin 2012.

Duflot encadre les loyers et, surprise, les professionnels rechignent

Allez, admettons, tout n’est pas à jeter chez nos infortunés nouveaux gouvernants “socialistes”. Ainsi ce projet de décret d’encadrement des loyers (et des baux) pour 43 agglomérations, soit environ 1500 communes, concocté par la ministre Duflot. Très bien. Dans le principe tout au moins.

Le rapport démesurément optimiste de la Cour des comptes

Ça y est, il est tombé le fameux rapport-couperet de la Cour des comptes que la nouvelle équipe au pouvoir attendait en tremblant. Bonne nouvelle, Hollande et son “team” peuvent encore respirer et espérer quelque temps. Le rapport en question est encore d’un optimisme démesuré, compte tenu de la vraie réalité.

L’hilarante pochette-surprise du dernier sommet européen

Impayable, “l’accord-surprise” annoncée par les États membres de l’UE le vendredi 29 juin, comme toujours << au bout de la nuit >>. Vous savez ce qu’il me rappelle, leur miraculeux accord du bout de la nuit ? Les pochettes-surprises qui nous faisaient tant baver d’envie autrefois, chez l’épicier ou le boulanger du quartier…

Le guêpier du fédéralisme technocratique européen

<< Quand t’es dans le désert depuis trop longtemps >>, comme disait la chanson, t’es prêt à gober n’importe quel mirage, pourvu que celui-ci te donne l’illusion de pouvoir te sortir du guêpier immensément désolé où tu t’es fourré. Le dernier mirage à la mode, dans le champ de ruines européen, c’est la marche inéluctable vers le fédéralisme.

Royal Bank of Scotland : fermée pour raison de santé

Quelle drôle d’histoire vraiment, ce bug informatique incroyable qui paralyse la Royal Bank of Scotland (RBS) et l’empêche d’honorer les retraits d’argent, les virements, les paiements de factures, le versement des salaires… Une banque en arrêt prolongé pour raison de santé informatique !

Réponse à Pascal Riché : l’Union européenne est un facteur de crise

« Penser large » pour sortir de la crise, estime Pascal Riché dans un récent éditorial sur Rue89. Et de réclamer pour ce faire « plus d’Europe » – entendez plus de relance européenne – avec cinq ingrédients indispensables à la clé :

Le dénouement biblique de la “Grande perdition” selon le Geab

Avant de prêter serment sur la bible, le futur nouveau président des États-Unis d’Amérique, qui sera élu le 6 novembre 2012, ferait bien de la relire dare-dare. Parce que selon le Geab n° 66, c’est dès septembre-octobre de cette année que retentiront les sept trompettes de Jéricho pour le vieux monde d’avant la crise.

Rêve électoral terminé, 10 milliards à trouver d’urgence

Ouf, terminée cette interminable période électorale… plutôt courte en regard de l’expression démocratique, puisque le nouveau pouvoir va pouvoir faire à peu près ce qu’il veut pendant les cinq ans à venir ! Enfin ce qu’il veut, oui et non, parce que dès aujourd’hui le retour sur terre s’avère sacrément rude.

Face à la “Grande perdition”, la démocratie hagarde

Ah crotte, encore ratée ! En Grèce comme en France, la démocratie ne s’est pas montrée plus maline que ces penauds de G8, G20, pour dénouer enfin les fils de cette pernicieuse “Grande perdition”. Majorité absolue pour les socialistes français à leur Parlement. Majorité pour la coalition Nouvelle démocratie/Pasok en Grèce.

Législatives : l’enjeu déterminant du dimanche 17 juin

Chose assez rare pour être notée, les “marchés” ont la trouille. De Wall Street à la City de Londres en passant par le Palais Brongniart de Paris et les places asiatiques, c’est la même attente fébrile. Celui des résultats des législatives du dimanche 17 juin 2012.

Euro : Hollande-Grèce, un match nul

Ça ne suffisait pas des autres (Fabius, Moscovici), fallait lui aussi qu’il ramène son grain de sel ! François Hollande vient d’y aller de son conseil aux Grecs avant ce dimanche fatidique du 17 juin :

<< J’ai conscience que les électeurs [grecs] doivent avoir la pleine souveraineté, mais je dois les prévenir que… >>

La seconde erreur de Jean-Luc Mélenchon

Il avait fait la meilleure campagne présidentielle. Une présence. Un projet bien ficelé. Avec juste un petit point faible : avoir privilégié les seuls travailleurs (le Smic à 1700 €) et un peu négligé les plus précaires (pas de revenu minimum vital). Lors des législatives, sa seconde erreur fut plus grave, qui l’amena à se focaliser sur son aversion pour Marine Le Pen.

Quand Manuel Valls règle le cas de Gervais Gantchou

Encore un petit tour et il en sera fini de cette interminable période électorale. Une petite semaine et nous commencerons à connaître les véritables intentions du nouveau pouvoir. Enfin non, déjà certains signes tout de même. Un communiqué RESF daté du 4 juin évoque le cas de Gervais Gantchou et la façon dont le ministre Valls le traita.

L’étrange absence de bulletins de vote dans le courrier électoral

Dimanche 10 juin, premier tour des législatives, l’heure de faire son devoir citoyen. Comme à mon habitude, j’ouvre le courrier qui m’a été adressé pour prendre le bulletin de mon choix (ce qui m’évite la fastidieuse cueillette à l’entrée du bureau). Oh surprise, manque le bulletin du Front de Gauche…

Selon Dennis Meadows, il y a des limites à la croissance

"Les limites à la croissance" (Dennis Meadows).jpgUn samedi matin, café tartines, le soleil qui se hasarde dans la cuisine, et puis soudain, paf, vous tombez sur cette superbe interview dans Les-Crises.fr d’un certain Dennis Meadows. Vous connaissez Dennis Meadows ? Écoutez-le, le genre de type à vous éclaircir vos journées…

Dennis Meadows fut un des auteurs en 1972 d’un célèbre rapport au titre prémonitoire : << Les limites à la croissance >>. Une problématique tout ce qu’il y a d’humain : la croissance infinie est impossible ; alors, chers humains, ou bien vous vous calmez, ou bien des forces qui vous dépassent vont se charger de le faire à votre place. Et il risque de vous en cuire.