Union européenne : vers la prochaine crise bancaire

Lu dans [les Échos|http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/reuters-00520264-italie-banques-les-creances-douteuses-en-forte-hausse-en-mars-565185.php] à propos de l’Italie : >  »<< Toujours selon la banque centrale, les banques du pays ont renforcé leurs avoirs en obligations souveraines italiennes, à 363 milliards d'euros au total, contre 351,6 milliards en février. Ce montant est le plus élevé depuis 15 ans que la Banque d'Italie en compile la statistique et il représente une augmentation de près de 25% depuis mars 2012. >> » Les banques italiennes préparent l’avenir : les banques italiennes se chargent en obligations de l’État italien.

Le « Grand entretien » lumineux de Marceline Loridan-Ivens

Quel cadeau il nous a fait, François Busnel, en nous offrant sur France Inter une réédition de son « Grand entretien » en cinq épisodes avec Marceline Loridan-Ivens. Ce petit bout de femme rousse de 84 ans qui tient son premier patronyme d’un fugace premier mari, et son second du cinéaste Joris Ivens dont elle partagea les trente dernières années de vie.

Mais commençons par son nom de jeune fille, Rosenberg, qui lui valut un petit séjour dans les camps d’Auschwiz-Birkenau. Aux meurtrissures impérissables qu’elle en garda, elle opposa son inextinguible rire.

Vers une nouvelle monnaie européenne

Sur son blog, l’économiste Yanis Varoufakis souligne l’importance historique du document de la Bundesbank publié dans le journal Handeslblatt. Ce document de la Bundesbank montre que l’Allemagne est en train de suivre une  »<< Grande stratégie >> ».

L’illusion de Jean-Luc Mélenchon sur le plein-emploi

Évidemment, ces nouveaux chiffres calamiteux du chômage, à quelques jours du 1er mai, date anniversaire de la fête du Travail, tombent sacrément mal ! Mais cela n’a pas empêché notre commercial en chef, en tournée éclair au pays de Mao, de débrider tout son monde par une de ses bonnes blagues totalement creuses dont il a l’hilarant secret.

Une révolution inédite en cours : « La propriété est une illusion »

Non, non, la citation placée en titre de ce billet n’est pas une exhumation tardive d’une prophétie marxiste surannée ou une citation de l’illuminé Proudhon (<< la propriété, c’est le vol >>). Elle sort toute fraiche de la bouche d’un membre éminent de l’honorable Boston Consulting Group (BCG), Daniel Stelter.

Cours de l’or : un effondrement brutal mais pas si mystérieux

Marche-a-terme-or-avril.png
Marché à terme de l’or, 15 avril 2013

C’est un véritable effondrement du cours de l’or auquel le monde de la finance se retrouve brutalement confronté depuis quelques jours.

En période spéculative normale, l’effondrement d’un marché s’accompagne généralement du redressement d’un autre. Problème : tous les autres marchés cèdent en même temps le pas. Quand rien ne va…

L’équipe de foot européenne n’existe pas

L’Inde est une nation. Je prends un exemple : le sport. En Inde, le sport numéro 1 est le cricket. En 1983 et en 2011, l’Inde a remporté la coupe du monde de cricket. En 2003, l’Inde a perdu en finale contre l’Australie. Lors de chaque coupe du monde de cricket, les citoyens de l’Inde encouragent l’équipe de l’Inde. Lors de chaque coupe du monde de cricket, les citoyens de l’Inde brandissent le drapeau de l’Inde.

Politique : entrée dans la zone des turbulences

Qu’est-ce que vous imaginiez ? Que l’on allait passer en douceur d’une « Grande perdition » patente depuis 2008 à une « Grande mutation » encore balbutiante ? La vérité est que nous n’allons pas couper à une période transitoire de sévères turbulences et que nous y sommes même déjà entrés de plein pied. Accrochez-vous, ça va secouer.

En remontant la Marne avec Jean-Paul Kauffmann

Remonter_la_Marne.jpgQuand votre tête déborde, que vos nerfs courent au court-circuit — et c’est peu de dire que les motifs de pétage de plomb fleurissent en ce moment dans ce pays déglingué — le mieux est de prendre ses cliques et ses claques et de sortir marcher un coup. C’est ce que je fais chaque soir en remontant la Marne avec Jean-Paul Kauffmann.

À raison de deux chapitres pas plus à la fois. Histoire de faire durer l’aventure. Et, même prise à rebrousse-courant, de se mettre au rythme de cette rivière nonchalante et si chargée de notre histoire, précisément. « Remonter la Marne », éditions Fayard, 19,50 euros.

La VIe République, vite !

La coupe est pleine. Fini, terminé. La Ve République a vécu, en pleine implosion, corrompue, hagarde, bouffie d’impuissance. écœurante caricature d’une démocratie dévoyée. La survie de cette dernière — la démocratie — ne tient plus qu’à un fil, celui qui mènera à une VIe République, toute neuve, fraiche, citoyenne. Et surtout avec un personnel politique renouvelé.

Olli Rehn confirme : les (grands) déposants vont souffrir

Samedi 6 avril 2013. Selon [les Échos|http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/reuters-00512207-rehn-ue-les-gros-comptes-bancaires-pourraient-etre-touches-555759.php], Olli Rehn, commissaire européen aux affaires économiques et monétaires, a déclaré samedi à la télévision finlandaise YLE que le modèle de sauvetage de Chypre était  »<< exceptionnel >> », mais que les grands déposants des banques européennes pourraient souffrir si une banque venait à faire faillite.