Lordon : « Le soulèvement ou la table rase par l’effondrement »

Le 15 janvier 2011, Frédéric Lordon, économiste hors sérail microcosmique, était invité à une conférence organisée par Attac et  Mediapart sur le thème : << Quel remède à la crise démocratique européenne ? >> Frédéric Lordon décida de répondre à cette question << sans circonvolutions inutiles >>.

Pourquoi la finance n’a aucune chance d’en réchapper

C’est encore ce diable d’Olivier Berruyer sur son site les-crises.fr qui donne les clés du problème : par quelque bout que vous le preniez, non, la finance internationale n’a aujourd’hui aucune chance de réchapper à la crise de la “Grande perdition”. Regardez bien le graphique ci-dessous.

Perte du A : nouvelle phase de l’autodestruction systémique

Eh bien, voilà, c’est fait, la France vient de se le manger son troisième A ! Et avec une perspective négative en plus. Ce qui fait qu’elle est sous le coup d’une autre dégradation prochaine, faute d’un nouveau plan d’austérité. À 100 jours d’une présidentielle, ça vous la fiche bien !

Fissures d’arrière-cuisine dans le Front de gauche ?

La Fase (Fédération pour une alternative sociale et écologique) n’est pas contente et le fait ouvertement savoir. La Fase est un rassemblement politique né en décembre 2008 pour regrouper tout ce que la gauche compte d'”alternatif”. En juin 2011, elle s’est décidée à rejoindre le Front de gauche. Seulement voilà, aujourd’hui, la Fase fulmine.

Perpectives 2012 : la “Grande perdition” en apothéose

Aguigui Mouna, "indigné" de la première heure

— Cornegidouille, c’te déluge de flotte et de vent qu’on se prend sur le paletot depuis la Saint-Sylvestre ! Cette gadoue et ces chaos sur le chemin ! Pas un temps à faire du vélo !

Tais-toi et pédale, Waldeck ! Le jour va bientôt se lever.

— L’énergie musculaire, l’énergie la moins chère, comme disait mon pote Aguigui Mouna !

Bilan 2011 : une année fertile en incongruités

Commencée fort, l’année 2011 : dès janvier, la révolution initiée en décembre 2010 s’enracinait en Tunisie, bientôt rejointe par le soulèvement égyptien, pour se répandre un peu partout avec des fortunes diverses dans quasiment tout le monde arabe. Précision : aucun de ces évènements majeurs n’avait été prévu dans quelques vœux officiels ni dans les anticipations des “spécialistes”.

Un livre-cadeau idéal pour les fêtes !

Ah, la période des fêtes, le moment des cadeaux, le petit havre annuel d’insouciance ! Justement, reçu de ma copine Fabienne le petit bijou que vous ne pouvez pas ne pas offrir à vos amis pour les étrennes. Un chouette bouquin avec un chouette graphisme pour une chouette et pertinente histoire…

Le Congrès américain s’invente 1 000 milliards de dollars

Après la Chambre, le Sénat américain vient de voter 1 000 milliards de dollars de dépenses supplémentaires, démocrates et républicains soudains réunis par l’urgence. L’urgence : éviter la paralysie totale de l’État fédéral dès le vendredi 23 décembre à minuit et assurer son financement jusqu’au 30 septembre 2012.

Nous n’échapperons pas à un Moyen Âge post-capitaliste

Dans un récent billet, Paul Jorion évoquait cette interview où l’économiste américain tendance FMI Kenneth Rogoff déclarait dans Les Échos que non, le capitalisme n’était pas mort, au prétexte qu’il n’existait << aucune solution de remplacement viable >>, et que les seules alternatives sérieuses au modèle anglo-américain ne pouvaient être que… << d’autres formes de capitalisme >> !