Nucléaire : un discours officiel français irresponsable !

Indécrottables ! À l’exception d’Europe écologie-les Verts et du Parti de gauche, l’ensemble des responsables politiques français (UMP, PS, PCF) vole d’un seul porte-monnaie bien garni au secours du nucléaire national, menacé par les retombées médiatiquement radioactives de la tragédie japonaise.

Eva Joly et Jean-Luc Mélenchon doivent se ressaisir… et s’unir !

Eva Joly/JL MélenchonCe qu’il y a de rageant dans cette pré-campagne pour la présidentielle 2012, ce n’est pas l’attendu spectacle donné par les prétendants officiellement cooptés par le microcosme et les instituts de sondages. Mais la pâle prestation des outsiders qui pourraient contester leur hégémonie.

Front national : notre pays va-t-il boire le calice jusqu’à la lie ?

Regardez bien, citoyens, citoyennes, un pays frappé par une Grande Crise va bien au-delà d’un simple naufrage financier ou économique. La débâcle est aussi, et surtout, morale. Ruée éperdue vers l’abîme d’un peuple frappé par le désarroi ?

Profits et bonus 2010 : derniers dépeçages avant inventaire ?

Le rire de la hulotteQuelle différence entre la folie d’un Kadhafi déclarant en pleine guerre civile qu’il a le soutien de tout son peuple, et la jubilation d’entreprises du CAC40 annonçant la “reprise” de profits records (+85% !) dans un pays aussi manifestement en faillite que ne l’est la France ?

Detroit ou les vestiges du rêve américain

Michigan Central Station

Cette photo d’une Michigan Central Station à l’abandon (voir ci-dessus) est extraite d’une époustouflante série prise par les photographes français Yves Marchand et Romain Meffre dans la ville de Detroit pétrifiée par la Grande Crise, publiée dans un recueil intitulé « Detroit vestiges du rêve américain » (éditions Steidl, décembre 2010).

Une révolution mondiale est en marche (mais le G20 ne le sait pas)

احتجاجات «ميدان التحرير»

C’est toujours comme ça avec les révolutions, on ne sait jamais ni comment, ni quand, ni où elles vont surgir. Et puis voilà qu’un « tremblement de terre » (Robert Fisk) secoue soudain le Moyen-Orient, se propage en ondes de choc un peu partout dans le monde, médusent les dirigeants établis de tous pays.

Cinq conditions pour voter à la présidentielle de 2012

Chers candidats, je vois que déjà vous vous bousculez pour rallier à vous les électeurs en 2012, que le grand train de la campagne de la future présidentielle se met en branle. Mais ce qui lui manque encore, à votre train, ce sont les wagons de vos programmes, de vos propositions claires, argumentées, réfléchies et structurées.

En attendant que vous vous décidiez enfin à nous les mettre sur les rails, permettez au modeste citoyen que je suis de vous soumettre cinq conditions qui détermineront ma décision de me rendre ou non aux urnes le jour électoral venu.

L’hommage du ministre Fillon à son voyagiste déchu

The Grotesque Singers - James Ensor « Je tiens à rendre hommage à cette décision courageuse de quitter le pouvoir »

Cet hommage appuyé est celui adressé par le premier ministre français François Fillon, à l’ex-président Moubarak, régulièrement élu par 90% des 10% de ce qui restait d’électeurs dans son pays. Tout fraîchement viré par les 90% d’abstentionnistes.

Selon Charles Sannat, vous allez adorer le film « La Crise II »

Combien de conversations entre amis, au cours de repas copieux et joyeusement arrosés, sans que celles-ci ne finissent par tourner autour de la Grande Crise, de ses effets désastreux sur nos vies présentes, des menaces qu’elles font peser sur notre avenir ? Celle-là ne dérogea pas à la règle…

La Voie lumineuse mais incertaine d’Edgar Morin

La Voie, Edgar MorinSoyons clair : s’il y a un ouvrage que tous nos aspirants candidats à la prochaine présidentielle devaient apprendre par cœur, c’est bien le dernier opus d’Edgar Morin, la Voie (« pour l’avenir de l’humanité » – éditions Fayard, 19 €).

Déjà, ça leur ferait gagner un temps dingue pour ficeler ces programmes qu’ils semblent avoir un mal de chien à boucler.

Réseaux, idées et insurrections (réponse à Paul Jorion)

((/public/.Paul_Jorion_m.jpg|Paul Jorion|L|Paul Jorion))Cher Paul Jorion, je vous ai trouvé bien pessimiste et sombre dans votre dernier [Temps qu’il fait|http://www.pauljorion.com/blog/?p=21009] du vendredi 4 février. Vous y évoquez la limite des réseaux sociaux et les incertitudes des insurrections tunisiennes et égyptiennes.

Chronique de la révolution égyptienne par un “voyageur à domicile”

Le propre du “voyageur à domicile” n’est pas de décrire des évènements lointains en s’y immergeant ou en s’y impliquant. Mais d’en faire la chronique de son point de vue à lui. C’est-à-dire de son trottoir ou de son comptoir. Avec ses compagnons de chemin ou d’apéro. À cet égard, les réactions à la révolution égyptienne (après la tunisienne) sont éclairantes.

Candidature Mélenchon : tirs nourris du service d’ordre médiatique

Couverture de Libération, 26 janvierÀ la veille de consacrer sa une et ses pages “Évènement” à la candidature de Jean-Luc Mélenchon pour les présidentielles 2012, la rédaction du quotidien Libération publiait sur son site une drôle de vidéo pour justifier son “audace”.

L’écoute de la bande-son ne laissait pourtant pas planer le doute très longtemps sur les intentions véritables du quotidien fondé jadis par ce gauchiste de Jean-Paul Sartre, aujourd’hui aux mains d’Édouard de Rotschild. Le titre de une du lendemain confirmait l’appréhension :

« Mélenchon, l’homme qui veut faire perdre DSK »