Une révolution inédite en cours : « La propriété est une illusion »

Non, non, la citation placée en titre de ce billet n’est pas une exhumation tardive d’une prophétie marxiste surannée ou une citation de l’illuminé Proudhon (<< la propriété, c’est le vol >>). Elle sort toute fraiche de la bouche d’un membre éminent de l’honorable Boston Consulting Group (BCG), Daniel Stelter.

L’Allemagne sera-t-elle le nouveau canard boiteux de l’Europe ?

Une drôle de rumeur a fait vaciller les places boursières mercredi 17 avril : la note d’un nouveau pays de la zone euro serait en voie d’être dégradée. Et — donnerwetter ! — il se murmurait dans les couloirs que ce nouveau canard boiteux pourrait être l’Allemagne soi-même. Après la Grèce, l’Espagne…

Nouveau : la BCE donne pouvoir à la France de battre monnaie

Mais que se passe-t-il ? Voici que notre Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne (BCE), vient en catimini, il y a quelques jours, de donner à un pays de la zone euro le droit de battre lui-même monnaie. Et qui plus est de façon quasi “illimitée” (le mot à la mode pour la finance internationale).

Cours de l’or : un effondrement brutal mais pas si mystérieux

Marche-a-terme-or-avril.png
Marché à terme de l’or, 15 avril 2013

C’est un véritable effondrement du cours de l’or auquel le monde de la finance se retrouve brutalement confronté depuis quelques jours.

En période spéculative normale, l’effondrement d’un marché s’accompagne généralement du redressement d’un autre. Problème : tous les autres marchés cèdent en même temps le pas. Quand rien ne va…

L’équipe de foot européenne n’existe pas

L’Inde est une nation. Je prends un exemple : le sport. En Inde, le sport numéro 1 est le cricket. En 1983 et en 2011, l’Inde a remporté la coupe du monde de cricket. En 2003, l’Inde a perdu en finale contre l’Australie. Lors de chaque coupe du monde de cricket, les citoyens de l’Inde encouragent l’équipe de l’Inde. Lors de chaque coupe du monde de cricket, les citoyens de l’Inde brandissent le drapeau de l’Inde.

Politique : entrée dans la zone des turbulences

Qu’est-ce que vous imaginiez ? Que l’on allait passer en douceur d’une “Grande perdition” patente depuis 2008 à une “Grande mutation” encore balbutiante ? La vérité est que nous n’allons pas couper à une période transitoire de sévères turbulences et que nous y sommes même déjà entrés de plein pied. Accrochez-vous, ça va secouer.

En remontant la Marne avec Jean-Paul Kauffmann

Remonter_la_Marne.jpgQuand votre tête déborde, que vos nerfs courent au court-circuit — et c’est peu de dire que les motifs de pétage de plomb fleurissent en ce moment dans ce pays déglingué — le mieux est de prendre ses cliques et ses claques et de sortir marcher un coup. C’est ce que je fais chaque soir en remontant la Marne avec Jean-Paul Kauffmann.

À raison de deux chapitres pas plus à la fois. Histoire de faire durer l’aventure. Et, même prise à rebrousse-courant, de se mettre au rythme de cette rivière nonchalante et si chargée de notre histoire, précisément. “Remonter la Marne”, éditions Fayard, 19,50 euros.

La VIe République, vite !

La coupe est pleine. Fini, terminé. La Ve République a vécu, en pleine implosion, corrompue, hagarde, bouffie d’impuissance. écœurante caricature d’une démocratie dévoyée. La survie de cette dernière — la démocratie — ne tient plus qu’à un fil, celui qui mènera à une VIe République, toute neuve, fraiche, citoyenne. Et surtout avec un personnel politique renouvelé.

Olli Rehn confirme : les (grands) déposants vont souffrir

Samedi 6 avril 2013. Selon [les Échos|http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/reuters-00512207-rehn-ue-les-gros-comptes-bancaires-pourraient-etre-touches-555759.php], Olli Rehn, commissaire européen aux affaires économiques et monétaires, a déclaré samedi à la télévision finlandaise YLE que le modèle de sauvetage de Chypre était ”<< exceptionnel >>”, mais que les grands déposants des banques européennes pourraient souffrir si une banque venait à faire faillite.

« Offshore Leaks » : ces étranges pudeurs d’enquêteurs

Le Monde, associé à l’opération Offshore Leaks, annonce détenir 130 noms de Français impliqués dans cette vaste opération d’escroquerie de riches. Mais à ce jour, seul le premier d’entre eux, Jean-Jacques Augier, proche de François Hollande, a été rendu public.

« Offshore Leaks » : des milliers de fraudeurs fiscaux révélés au public

Attention, les yeux ! Ce jeudi 4 avril à 17 heures précises, le quotidien belge Le Soir lâchera en pâture au grand public les noms de dizaines de milliers de fraudeurs fiscaux impénitents de 170 pays, issus d’une spectaculaire fuite de fichiers informatiques en provenance des hauts lieux de l’évasion fiscale.

Tous pourris : c’est celui qui le dit qui l’est

Eh oui, cher lecteur, ça laisse sans voix, n’est-ce pas ? Quelle dégelée, quelle déconvenue, quelle descente aux abimes ! L’implosion en plein vol — oui, vol ! — de ce ministre du budget. Après le discours minable du président “je ne savais pas”. Après la participation du ministre de l’Économie à une tentative de hold-up sur d’infortunés déposants chypriotes. Le tout sur fond d’exactions d’un père fouettard de l’Intérieur sur de malheureux migrants Roms…

Banque centrale européenne : embrouille et secret défense

Tous aux abris ! La panique règne à la Banque centrale européenne (BCE) dirigée par Mario Draghi, suppôt comme chacun sait ou devrait savoir de la tristement célèbre Goldman Sachs. Alors les assiégés dressent les barricades pour sauver leurs coffres en péril. Deux éléments nouveaux viennent conforter cette impression, révélés l’un par l’allemand Deutsche Wirtschaftsnachrichten, l’autre par Mediapart.

Chypre et zone euro : le cœur du système est touché

Un de mes derniers billets en appelait à l’organisation de la faillite des banques. Eh bien, c’est commencé, contraint et forcé, avec cet accord obtenu à l’arraché entre la Troïka et le président chypriote. Les deux plus grosses banques de l’île touchées, l’une liquidée (Laiki), l’autre en quasi redressement judiciaire (Cyprus Bank). Et ceci dans un paradis fiscal notoire !

À Chypre comme ailleurs, il faut organiser la faillite des banques

Au point où il en est, le système dominant, en phase terminale, s’effondrera à travers la faillite de son organisation financière. Ou bien on le laisse s’effondrer tout seul, avec tous les dégâts et les souffrances que cela occasionne (cf. Lehman Brothers, Dexia, les “sauvetages” des banques grecques, espagnoles, aujourd’hui chypriotes). Ou bien on l’organise soi-même.

La chute du bloc survivant, scène finale

Eh bien, nous y voilà ! Comme au dénouement du film-catastrophe qui vit la fin d’un des deux blocs issus de la Seconde guerre mondiale, nous arrivons à l’apothéose finale qui accompagne la chute du bloc survivant. À chacun ses évènements symboliques : la chute du mur de Berlin pour le premier, le blocus de Chypre par l’Union européenne de MM. Draghi et consorts pour le survivant moribond.