Message aux huit “délégués” auto-proclamés des Gilets jaunes

Message aux huit “délégués” auto-proclamés des Gilets jaunes

On avait déjà eu le Cauchy, heureusement déboulonné aussi sec. Voici maintenant les huit “délégués” des Gilets jaunes, prêts à aller rencontrer le roi pour faire valoir nos prétendues doléances.

Voyons voir les revendications qu’entend défendre cette “délégation” sortie de je ne sais quel chapeau :

  • « revoir à la baisse toutes les taxes » ;
  • créer « une assemblée citoyenne » pour débattre des thèmes de la transition écologique ;
  • « prise en compte de la voix des citoyens » ;
  • augmentation du pouvoir d’achat ;
  • lutte contre la précarité.

Qu’est-ce que c’est que ces conneries, les gars ? On croirait entendre une brochette de vieux responsables syndicaux genre CGT (Martinez)/CFDT (Berger) partis éteindre en reculant la colère de leurs adhérents à coup de revendications aussi gonflantes que creuses.

Moi, depuis le 17 novembre,  quand je passe sur un barrage de Gilets jaunes, je n’entends ni ne vois aucune de vos revendications. Seulement celle-ci :

« Macron, dégage ! »

Au fait, qui vous a désigné ? Qui êtes-vous pour parler en notre nom ? J’ai la prétention, figurez-vous, d’être moi aussi un Gilet jaune. Faites votre cirque dans votre coin si ça vous chante, mais nous, les Gilets jaunes de base, on continuera de faire ce qui nous plaira.

Partager ce billet

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.