Mentir est un art incompatible avec l’état de panique

Gabriel Attal, porte-mensonge du gouvernement

L’art de mentir consiste à faire passer des contre-vérités pour des vérités incontestables. Le ministre Attal ne possède manifestement pas ce talent. Écoutez bien ce qu’il dit à propos des personnes actuellement en soins critiques :

Or voici les résultats nationaux fournis par le propre service de statistiques du gouvernement, la DREES (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques) :

Répartition des décès du covid entre vaccinés et non-vaccinés

Expliquez-nous maintenant comment la majorité des décès du covid concernent des personnes vaccinées, alors que selon le ministre Pinocchio, la majorité des personnes en soins critiques seraient non-vaccinées !

La DREES ment aussi mal que le ministre Attal

Mais attendez, ce n’est pas tout. La DREES présente aussi des résultats par région. Vous vous dites, normalement les résultat nationaux devraient être la somme des résultats régionaux. Eh bien non, pas toujours ! C’est le cas pour le nombre des non-vaccinés… mais pas pour le total des vaccinés qui est la moitié moindre au niveau national que ne l’est la somme des résultats régionaux ! Des petits malins – merci à roque CLIMABONO, au collectif de médecins suisses pro-science, anti-bs™ et à Patrice Gibertie – se sont amusés à comparer et à dévoiler le pot-aux-roses :

Comparaison résultat national/total des résultats régionaux pour les non-vaccinés en soins critiques
Comparaison résultat national/total des résultats régionaux pour les vaccinés en soins critiques

Constat, la DREES s’embrouille dans ses propres résultats et ment aussi mal que le ministre Attal. Vous voyez où mène la panique ?

Des mensonges comme s’il en pleuvait

Allez, pour le fun je vous laisse avec quelques autres exemples de leurs mensonges grossiers :

A propos de Pierrick Tillet 4096 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.