Les États-Unis et l’Irlande sont en faillite

Les États-Unis et l’Irlande sont en faillite

Quand vous regardez l’horloge de la dette publique globale (Current Global Public Debt), vous constatez que les pays les plus dans le rouge sont ceux de l’Empire occidental. Aujourd’hui, deux au moins d’entre eux sont en état de faillite avérée : Les États-Unis et l’Irlande.

USA

Aux États-Unis, la dette publique s’est encore emballée, crevant son plafond actuel : 19 969 milliards de dollars, soit 103,16 % du PIB.

Et comme tous les ans la question du relèvement du plafond de la dette va se poser.

Faute de quoi, au 29 septembre prochain, les États-Unis seront déclarés en défaut de paiement et ne pourront plus assurer leurs obligations.

Les fonctionnaires américains ne seront plus payés.

Les administrations ne pourront plus fonctionner.

Bien évidemment, il est très probable que le Congrès américain relève encore une fois le plafond de la dette américaine.

Mais pour combien de temps ? Combien de temps ce manège va-t-il encore pouvoir durer ?

A force de crever les plafonds, y plus de plafond et y a plus de toit pour abriter la maison.

Plop ! Quand la bulle de la dette publique US éclatera – et elle éclatera ! – les dégâts seront considérables.

 

Irlande

Nous venons d’apprendre que l’Irlande, ce fleuron du redressement économique à l’européenne est en réalité en faillite.

D’après les calculs du Financial Times, les statistiques de l’Irlande sont fausses (comme l’étaient les statistiques de la Grèce il y a dix ans).

La dette publique réelle de l’Irlande est au moins un quart supérieure à celle qui est indiquée au public. Lisez cet article de l’Express.

« L’économie irlandaise est en réalité un tiers plus petite que ce qui est généralement admis. L’excédent commercial de l’Irlande est en fait un déficit. En outre, la dette irlandaise est au moins un quart supérieure à celle qui est indiquée au public. Ces résultats détonants sont issus d’une nouvelle mesure de l’activité irlandaise, adoptée par les statisticiens officiels du pays, explique le Financial Times. »

Comment dit-on plop en irlandais ? Plop.

Source :

L’Irlande dé-mondialise son économie, et soudain, elle est un tiers… plus petite

Partager ce billet

<p>Mes priorités : sortir de l’Union européenne, sortir de l’euro, sortir de l’Otan.</p>