Le Yéti à l’hôpital : les malades sont à l’extérieur

M’étonnerait que je fasse de vieux os ici. Hier, ils m’ont d’ailleurs complètement débranché : plus d’apport d’oxygène, plus de surveillance électro 24/24, plus trace de fièvre, tests d’effort concluants.

Du coup, la journée de dimanche a été un peu longuette. Le personnel s’est fait rare et me parlait plutôt en potes que de soignant à patient. Passé l’observation languissante des canards et des mouettes sur le lac en bas de ma fenêtre, je me suis de nouveau intéressé aux affaires du monde extérieur. Et là, quel capharnaüm, quelle pantomime !

Trudeau, l’exfiltré fantôme

Tout d’abord, cette affaire de Justin Trudeau, le premier ministre canadien, exfiltré d’urgence samedi de son domicile avec toute sa famille pour échapper à la colère populaire de dizaines de milliers de routiers canadiens convergeant vers Ottawa pour dire leur façon de pensée des contraintes vaccinales, avec le soutien actif, malgré un froid polaire, d’une foule en liesse. Sur Google, sur les médias mainstream, RIEN, chape de plomb totale. Et ce lundi matin, toujours aucune nouvelle du Trudeau dont on murmure qu’il serait réfugié aux États-Unis.

Un des quelques 50 000 camions convergeant vers la capitale canadienne d’Ottawa.

Une campagne de vaccination qui tourne à la confusion

En France, comme ailleurs dans le monde occidental détraqué, la campagne de vaccination tourne au fiasco et à la confusion. Près de 9 millions de Français rechigneraient, Véran dixit, à se faire administrer la 3ème dose fatale (on les comprend). La semaine dernière, les 3/4 des morts covid étaient vaccinés et de plus en plus avec trois doses. Je dois reconnaître, qu’ici, dans mon cocon hospitalier, personne, mais alors personne n’a tenté la moindre pression pour que j’accepte au moins ma première dose.

Les Ouïgours, l’Ukraine et une “primaire populaire” comme diversions dérisoires

En Occident, (France comprise et même en tête), quand la caste se sent un brin déstabilisée – c’est peu dire qu’elle l’est ! –, elle fait donner dans la diversion médiatique téléphonée.

  • Les Ouïgours : comme le pion Navalny est passablement dévitalisé, en avant sur la cause ouïgoure et un “génocide” qui tient de plus en plus du syndrome des armes de destruction massive (fictive) de Saddam Hussein (on attend comme preuve quelques cendres de victimes présentées en flaconnet à la télé).
  • L’Ukraine : autre diversion du moment, l’Ukraine et la “menace d’invasion russe”, ce qui nous vaut quelques déclarations impayables de notre ministre de la Défense, plus Tartarin que jamais ; incapable d’arraisonner les islamistes hirsutes du désert malien, le voilà qui s’est mis en tête de stopper Poutine d’une seule déclaration martiale dans le JDD :
  • La “primaire populaire” : la 3ème diversion relève de la série Z tendance comique lourdingue, avec Christiane Taubira dans le rôle-titre de “Bécassine entre en campagne présidentielle » ; passons, nul.

Je sors !!!

La toubib, vient de passer. Bon de sortie accordé. Même plus contagieux. Merci tout le monde et ciao !

A propos de Pierrick Tillet 4094 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.