La fête à Macron (8) : HK pour retrouver le sentiment de la puissance collective

La fête à Macron (8) : HK pour retrouver le sentiment de la puissance collective

Pourquoi participer à #LaFêteÀMacron le samedi 5 mai ? Pour chanter avec HK et tout le monde. Que cette manif ait mille visages et mille raisons ! 

C’est une manif pot-au-feu t’explique François Ruffin. Tu ne vas pas cracher sur les chansons de l’ami HK ?

Tu ne connais pas HK ? Mais si, tu le connais ! C’est quasi impossible de participer à une manif sans entendre ou sans chanter à pleins poumons “On lâche rien !” Ce tube des manifs contemporaines est signé HK et les Saltimbanks. Dans la version que je te propose aujourd’hui HK et les Saltimbanks sont filmés sur un camion à l’occasion d’une manif.

Et cette version, elle est intéressante. Elle est même passionnante.

Tout d’abord HK arbore un foulard que s’il n’est pas nommé keffieh à un autre bout de la méditerranée… Kaddour n’a pas honte de lui, n’a pas honte de ses parents ou de “ses origines”. Avec ce foulard il affirme tout net d’où viennent ses ancêtres.

La pluie ne fait pas semblant d’être là. Et cette (non) invitée n’a pas dissuadé les parapluies de sortir en masse. Quitte à mettre un foulard ou un turban !

Les nez rouges, les masques, les visages grimés, les vêtements loufoques ne manquent pas.

HK fait chanter la foule. Et la foule colorée ne se prive de reprendre en chœur. Avec un sourire en banane qui barre le visage.

Les théoriciens nous expliquent doctement comment procéder pour gagner et voilà trente années au moins qu’ils nous donnent des leçons sans avoir honte de leurs résultats foireux. Les mangeurs de tartes à la grimace s’offusquent de nous voir rire, chanter et danser.

Et tous ces gens de nous dire que notre méthode est hélas ceci, que ce n’est pas avec une fanfare que cela, que nous devons exclure sans pitié tous nos amis bronzés qui osent se rebeller. Dont HK ?

« Tant qu’ y’a d’ la lutte, y’a d’ l’espoir
Tant qu’ y’a d’ la vie, y’a du combat
Tant qu’on se bat c’est qu’on est debout »

Chanter la fête à Macron avec HK. Comme avec tous ceux qui viendront. Bicots rebelles ou négros récalcitrants éternellement tracassés par la police vous êtes autant les bienvenus que les ouvriers licenciés de GM & S, les aides-soignantes des EHPAD, les femmes de ménage, les infirmières et les cheminots.

Il y a des comités dans toute la France. Regarde la carte pour trouver le tien. Il organise un car pour te rendre au Louvre et te ramener chez toi.

Chanter la fête à Macron avec HK. Première étape pour retrouver le sentiment de la puissance collective.

Partager ce billet

Un citoyen ordinaire à la rencontre des personnes cabossées par la vie.