Entre 2006 et 2015 l’industrie manufacturière française a perdu 530 000 salariés

Entre 2006 et 2015 l’industrie manufacturière française a perdu 530 000 salariés

Hits: 3707

Loin des belles promesses des européistes, la triste réalité du monde réel européen : selon l’Insee, entre 2006 et 2015, l’industrie manufacturière française a perdu 27 300 établissements employeurs (-18 %) et 530 000 salariés (-16 %) :

Dans presque toutes les activités industrielles, le nombre d’établissements employeurs et les effectifs salariés diminuent fortement.

Les baisses les plus importantes concernent les industries du textile, de l’habillement et du cuir, celles du bois, du papier et de l’imprimerie, la fabrication de produits en caoutchouc et en plastique, la métallurgie et la fabrication de produits métalliques.

Dans la fabrication de matériel de transports, l’industrie automobile est très fortement touchée, notamment ses établissements de 250 salariés ou plus.

Au sein de l’industrie manufacturière, le secteur agroalimentaire résiste mieux, confirmant ainsi sa position prédominante. À un niveau plus fin, certaines activités spécifiques sont en essor, notamment la construction aéronautique et spatiale.

L’industrie manufacturière est en repli dans l’ensemble du territoire, et plus particulièrement dans le bassin parisien, le nord, l’est et le centre de la France.

On est loin, très loin des taux de croissance et des chiffres de l’emploi mirifiques promis jadis par les Attali, Giscard d’Estaing, Rocard, Bérégovoy, Sapin, Aubry et autres Boissonnat pour nous vendre l’Europe maastrichtienne.

Partager ce billet

Mes priorités : sortir de l’Union européenne, sortir de l’euro, sortir de l’Otan.