Guerre : le vote du passe vaccinal dessine clairement les camps

5 janvier 2022 : l'Assemblée nationale de la honte

Le vote du passe vaccinal dans la nuit honteuse du 5 janvier 2022 entérine la fin de la 5éme République et de la république tout court, la fin de la démocratie, la fin de l’État de droit. Mais cet évènement brutal a au moins un mérite : celui de dessiner clairement les camps en présence dans la guerre qui va suivre.

Ce qu’on constatera, c’est que ces camps sont grosso modo strictement les mêmes que lors des grands bouleversements nationaux précédents. Je vous taille à la serpe le paysage d’aujourd’hui, comparé à son exact équivalent d’hier, la France de 1940/45 :

Choisis ton camp, camarade !

Quelques remarques sur ces différents camps en présence :

  • Le camp retranché des forces régressives s’accroche aux ruines du monde d’avant à coups de contraintes autoritaires ; ces forces régressives vont durcir leurs positions jusqu’à l’insupportable à mesure que s’accélèrera leur chute.
  • Les collabos zélés feront bien sûr de gros dégâts, mais sont promis in fine au même sort que leurs maîtres : le bannissement, la prison ou le peloton d’exécution.
  • Les spectateurs passifs, comme leur nom l’indique, ne feront strictement rien ; comme toujours dans l’Histoire, ils attendront de voir comment vont tourner les vents pour décider du petit drapeau qu’ils vont agiter au final.
  • Les résistants, peu nombeux mais résolus, vont devoir se serrer les coudes, être patients, froids, méthodiques, en évitant toute exposition suicidaire (excès de colère, forfanterie déplacée…) ; et surtout se garder des faux résistants :
  • ceux qui prétendent résister, mais proclament que la guerre est perdue d’avance contre un ennemi trop malin, trop fort et qui « a tout prévu » ;
  • ceux qui résistent de la gueule, condamnent par principe les mesures autoritaires, mais satisfont en douce à toutes les obligations qu’elles imposent.

Voilà, le paysage des semaines et de quelques années douloureuses à venir est dessiné. À chacun de choisir le camp qu’il veut rejoindre (mais n’attendez tout de même pas trop la Libération pour vous décider).

A propos de Pierrick Tillet 3965 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.