Guerre financière : l’UE grande perdante

Comme prévu, après avoir banni la Russie du système monétaire SWIFT, la Russie s’est tournée encore plus vers la Chine pour continuer la dédollarisation de son économie. Les Européens sont les grands perdants de cette guerre géostratégique que les atlantistes livrent à la Russie.

Les banques russes se tournent vers le système chinois CIPS qui permet de compenser les échanges financiers. Depuis ce week-end et les annonces de VISA et Mastercard de bannir la Russie, les banques russes se sont aussi tournées vers le système de paiement chinois Unionpay.

Les sanctions financières imposées contre la Russie contribuent au renforcement à l’est d’une zone monétaire dédollarisée. La guerre monétaire est montée d’un cran, opposant la zone dollar (incluant son vassal, l’euro) d’un côté, et la zone sous influence russo-chinoise de l’autre.

Les conséquences de ces sanctions financières étaient prévisibles ! L’Europe en sort affaiblie. D’ailleurs sa monnaie (l’euro) ne fait que baisser sur le marché des changes…

Le système financier est une arme utilisée par les États-Unis et l’UE. Cette attitude arrogante poussera la Chine,la Russie, l’Iran, etc., à se défaire toujours plus du dollar, et de mettre en place un système monétaire parallèle. La dédollarisation du monde continue sa marche…

A propos de Anice Lajnef 8 Articles
Pour une économie équitable et responsable. Pro business, anti endettement. Pour une monnaie au service de l'économie réelle. Telegram: https://t.me/Lajnef