Record historique battu : la grosse dette qui monte, qui monte

Record historique battu : la grosse dette qui monte, qui monte

Et pendant ce temps-là, la dette mondiale (cad le transfert de l’argent public dans des poches privées) continue de battre des records !

Les Échos, jeudi 26 octobre 2017 :

La dette mondiale atteint des sommets

L’ensemble des dettes représentent 324 % du PIB mondial, soit 192.000 milliards d’euros, selon l’Institute of International Finance (IIF). Un niveau inédit.

Il y a des records qu’on préférerait éviter. Et celui atteint par la dette mondiale en 2017 en fait sans doute partie. Selon une étude de l’Institute of International Finance (IIF), publiée ce mercredi, l’ensemble des dettes accumulées à travers la planète représente désormais 226.000 milliards de dollars (192.000 milliards d’euros).

Ce niveau record intervient alors que plusieurs des principales banques centrales de la planète se préparent à mettre fin à leur politique de crédit facile. La Banque centrale européenne (BCE) devrait, entre autres, annoncer jeudi un  resserrement de sa politique monétaire.

En attendant des annonces des banquiers centraux, les chiffres parlent d’eux-mêmes. Selon l’IIF, la dette mondiale représente 324 % de la production économique annuelle.

Un niveau jugé inquiétant, d’autant plus que 1.700 milliards de dollars (1.440 milliards d’euros) de dettes devront être remboursées ou refinancées dans les pays en développement d’ici la fin 2018, sans que ceux-ci soient assurés de bénéficier de conditions de crédit bon marché.

Toute l’économie mondiale repose sur des bulles de dettes.

Toute l’économie mondiale est bâtie sur des bulles de dettes publiques, et aussi sur des bulles de dettes privées (cad le transfert de l’argent du public dans les mêmes poches privées).

Malheureusement, une bulle de dette ne peut pas gonfler jusqu’au ciel.

Malheureusement, il arrive toujours un moment où la bulle éclate.

Préparez-vous au grand « Plop ! »

Partager ce billet

<p>Mes priorités : sortir de l’Union européenne, sortir de l’euro, sortir de l’Otan.</p>