Greta Thunberg : « Nous ne pouvons pas sauver le monde en suivant les règles existantes »

Greta Thunberg : « Nous ne pouvons pas sauver le monde en suivant les règles existantes »

C’était il y a quelques jours en Suède lors d’un rassemblement citoyen pour le climat. Greta Thunberg, une jeune activiste de 15 ans, a pris la parole à la tribune devant des milliers de personnes :

« Nous ne pouvons pas sauver le monde en suivant les règles existantes, parce que les règles doivent changer. Aujourd’hui les politiques nécessaires pour éviter la catastrophe climatique n’existent pas. Nous devons changer le système. Parce que nous sommes en crise. Et nous devons commencer tout de suite. Comme si une guerre nous menaçait. »

Greta a commencé à attirer l’attention en employant selon elle un des rares moyens dont elle dispose, n’ayant notamment pas le droit de vote : boycotter l’école, pour aller régulièrement protester devant le parlement suédois.

On pourra applaudir le degré de conscience et le courage de cette jeune fille. On pourra aussi s’attrister du fait qu’on en soit là : qu’une adolescente ait à ce point un sentiment d’urgence qu’elle prenne les risques d’un tel engagement. Que ce soit le risque d’une pression médiatique, d’une récupération, d’un dénigrement, et au final d’une déception.

Mais souhaitons surtout que ça puisse servir à quelque chose.

Partager ce billet

Autodidacte en tout, café-théâtre, chanson française (auteur-compositeur-interprète), sculpture, photo, écriture, et même agriculture, en rupture de ban avec "le système", je me cantonne désormais à produire de la pensée et de l'émotion. Je n'attends pas de jours meilleurs (ils seront pires) mais j'en fabrique comme je peux...