France et pauvreté : sommes-nous donc devenus “tous crétins” ?

France et pauvreté : sommes-nous donc devenus “tous crétins” ?

France : la pauvreté, la misère en forte augmentation… et l’explication enfin révélée : les citoyens seraient devenus “tous crétins”.

Le Secours Catholique vient de publier un « état de la pauvreté en France ».

À la page 14, je lis ces chiffres ahurissants :

« En France, l’aide alimentaire concerne en 2015 plus de 4,8 millions de personnes alors qu’elle en concernait 2,8 millions en 2008. »

Et ça me rappelle ces phrases de Julien Lauprêtre, président du Secours populaire à propos des retraités en France :

“Un raz-de-marée de la misère” : le président du Secours populaire particulièrement touché par les retraités qui demandent à manger.

En marge de la manifestation des retraités contre la hausse de la CSG, Julien Lauprêtre, président du Secours populaire, a témoigné jeudi 28 septembre sur franceinfo du « drame » des personnes âgées touchées par la pauvreté. Celui qui le touche « le plus ».

Le nombre de personnes âgées qui viennent demander de l’aide au Secours populaire français est en augmentation croissante, a-t-il détaillé. L’année dernière, nous avons aidé trois millions de personnes en France et il y avait parmi elles de nombreux retraités. C’est un raz-de-marée de la misère.

C’est le drame qui me touche le plus, voir des retraités qui ont travaillé toute leur vie et qui viennent demander à manger au Secours populaire, c’est vraiment douloureux.

Du stade de “tous crétins” à celui du “tous salauds” ?

La question est donc la suivante :

Depuis mai 1974, pourquoi les électeurs français votent-ils TOUJOURS pour des hommes politiques qui font une politique anti-sociale, une politique anti-pauvres, une politique qui appauvrit les classes populaires et les classes moyennes ?

Sommes-nous donc, nous Français, devenus tous crétins ? Réponse dans le journal Le Monde et sur Arte :

“Demain, tous crétins ?” La chaîne Arte diffusera, samedi 11 novembre à 22h35, en partenariat avec Le Monde, un documentaire au titre en apparence potache, mais dont le sujet est d’une singulière gravité.

Le film expose les travaux de chercheurs français et américains montrant que l’érosion récente des capacités cognitives des populations occidentales est, en partie au moins, liée à l’exposition à certains perturbateurs endocriniens.

Et toujours dans Le Monde, en page sciences :

S’agissant de l’évolution du quotient intellectuel (QI) dans la population générale, nous ne disposons pas de beaucoup de données très solides – c’est-à-dire obtenues sur de grands échantillons de population, sur de longues périodes et en utilisant les mêmes méthodes. Mais à peu près toutes les informations qui sont à notre disposition suggèrent que le QI, après avoir augmenté pendant des décennies, est désormais en baisse. Et ce, depuis la dernière décennie du XXe ou le début du XXIe siècle.

Les informations les plus solides viennent de la Finlande, où des générations de conscrits sont testées, chaque année au même âge, depuis 1988. Une analyse de ces données publiée en 2013 montre une baisse des capacités cognitives de 2 à 5 points entre 1996 et 2009, selon le type de test. En France, une étude conduite sur une petite cohorte d’adultes suggère une baisse de 3,8 points de QI au cours de la dernière décennie, assez cohérente avec ces chiffres… D’autres travaux, dans d’autres pays, vont dans le même sens.

“Tous crétins”, ça ne serait déjà pas brillant. Mais de là à passer en plus au stade du “tous salauds”…

Partager ce billet

<p>Mes priorités : sortir de l’Union européenne, sortir de l’euro, sortir de l’Otan.</p>