La France insoumise devrait plutôt s’exprimer dans les médias pour jeunes

La France insoumise devrait plutôt s’exprimer dans les médias pour jeunes

Plutôt que d’aller au casse-pipe dans les médias pour vieux (genre l’Émission politique), la France insoumise gagnerait à s’exprimer sur des supports destinés aux jeunes.

Autant vous le dire, je n’ai pas regardé la dernière prestation de Jean-Luc Mélenchon chez Salamé et sa bande (je pèse mon mot). À ce que j’en ai entendu dire, le spectacle fut à la hauteur de ce qu’on pouvait en attendre : navrant, avec son lot d’intervenants people de plus en plus caricaturaux et agressifs.

On me souffle que Mélenchon s’en est une fois de plus plutôt bien tiré. Je n’en doute pas. Il est suffisamment intelligent et expérimenté pour savoir le traquenard qui l’attend et répliquer à cette bande de zozos hystériques. Mais pour s’adresser à qui et convaincre qui ?

Les téléspectateurs des chaînes de télévision française ont une moyenne d’âge supérieure à 50 ans, c’est-à-dire ceux qui sont le moins enclins à voter pour changer le monde pourri qu’ils sont en train de léguer à leurs enfants. Et je vous parie que les émissions politiques attirent des spectateurs encore plus âgés en moyenne. Rappel : la moyenne d’âge des Français est d’environ 40 ans.

Les jeunes ne regardent pas la télé, encore moins l’Émission politique

Il y a une autre catégorie de gens qui ne pas regarde l’émission de la Salamé, qui n’en connaît d’ailleurs sûrement même pas l’existence, qui ne lit pas non plus les médias qui glosent le lendemain sur les “moments forts” de cette foire d’empoigne en comptant les points. Ceux-là, ce sont les jeunes de moins de 40 ans.

Pourtant, les jeunes ont leurs médias, leurs réseaux. Et y parlent fort sérieusement de choses fort sérieuses. Konbini, Phosphore, L’Étudiant, des pages et des groupes Facebook… Non pas que ces supports soient tous acquis à l’insoumission, loin de là, mais pas moins en tout cas que TF1 ou France 2, et avec un public sans doute bien plus ouverts que les accros grisonnants de l’Émission politique.

Je trouve que la France insoumise néglige un peu trop d’intervenir directement sur ces médias et réseaux jeunes. En attendant Le Média TV (et à condition que celui-ci gomme encore un peu ce ton un brin clivant de l’entre-soi militant et son humour de connivence que l’on percevait dans ses deux premières émissions), Mélenchon gagnerait à s’en rapprocher. Ou mieux d’y dépêcher la jeune garde de la France insoumise : les Mathilde Panot (28 ans), Adrien Quatennens (27 ans), Leïla Chaibi (35 ans), Ugo Bernacilis (27 ans)…

Rappel : ce sont les jeunes qui ont le plus voté pour Jean-Luc Mélenchon lors de la dernière présidentielle, ce sont les jeunes générations qui de tous temps finissent par bousculer les vieux ordres établis étouffants.

 

Partager ce billet

<p>Un “voyageur à domicile” en quête du monde d’après.</p>