Le footballeur et les écœurantes saloperies de l’État d’Israël

Le footballeur et les écœurantes saloperies de l’État d’Israël

Les protestations des militants antisionistes contre les exactions d’Israël suscitent souvent l’indifférence publique. Mais tout change quand c’est un footballeur populaire qui rue dans les brancards.

Gary Lineker, ancienne gloire du football britannique, vient se s’émouvoir sur Twitter des sévices infligés à un gamin palestinien par les soldats de Tsahal, l’armée israélienne d’occupation de territoires annexés en toute illégalité par Tel Aviv.

Je ne vous passe même pas cette vidéo tellement elle est écœurante : un môme palestinien de 16 ans, yeux bandés, brutalisé et mis en cage par une vingtaine de soldats israéliens. « Écœurant » (sickening), c’est le terme employé par Gary Lineker dans son tweet.

Les militants pro-palestiniens ne seront guère surpris par une telle scène. Elle se reproduit des dizaines, des centaines de fois depuis des années. Dans l’indifférence populaire et médiatique générale.

Israël couvre de honte le peuple juif

Sauf que là, c’est le footballeur populaire Gary Lineker qui la pointe du doigt. Et les autorités d’Israël ont senti le danger. Haro sur ce footballeux qui se mêle de ce qui ne regarde pas ses vieilles chaussures à crampons.

Mais les langues accusatrices se délient : on parle désormais ouvertement du sort de ces enfants-martyrs palestiniens dont les armes ultimes, contre l’occupant de leur terre, ne sont que de mots, des injures, au pire quelques pierres contre une des armées les mieux armées du monde ; on parle sans détour d’agressions sexuelles à leur encontre, de tortures et de mutilations.

Comment démêler le vrai du faux parmi toutes ses accusations ? En fait peu importe. Il suffit pour comprendre de comparer le armes des deux camps : des mots, des injures et quelques pierres contre une des armées les mieux armées du monde. Et se rappeler qu’Israël a violé la bagatelle de 35 résolutions du conseil de sécurité de l’ONU sur le conflit israélo-palestinien.

Et puis il y a cette vidéo dénoncée par le footballeur Gary Lineker, toutes ces vidéos dégueulasses, ces photos insupportables, ces témoignages accablants qui jettent sous leur lumière crue les turpitudes d’un pays colonialiste qui couvre de honte ce peuple juif dont il ose se réclamer.

Partager ce billet

<p>Un “voyageur à domicile” en quête du monde d’après.</p>