La France insoumise doit imposer la discussion de son projet aux médias

La France insoumise doit imposer la discussion de son projet aux médias

La leçon à retenir de la  dernière “Émission politique” (sic), c’est que les médias ne permettront jamais à la France insoumise de présenter son projet.. sauf ci-celle-ci parvient à le leur imposer.

Que retiendront les téléspectateurs de la triste pantalonnade pseudo journalistique organisée le 30 novembre par France 2. Au mieux, auront-ils pu mesurer – une fois de plus –  les manipulations grossières du petit monde débectant des privilégiés quand il se sent menacé. Et encore, à condition d’avoir suivi les commentaires et les explications post-émission sur les réseaux sociaux.

Mais du projet l’Avenir en commun, c’est-à-dire la seule raison d’être de la FI, absolument rien du tout ! C’est d’ailleurs pourquoi beaucoup de Français ignorent, sinon son existence, du moins les grandes lignes de son contenu. C’est d’ailleurs pourquoi les médias ânonnent qu’il n’existe pas, ou pire en critiquent le contenu supposé sans surtout rien en dévoiler.

Convenir à l’avance des sujets qui seront abordés lors des émissions

Mélenchon lui-même ne retirera rien de cet énième passage tumultueux sur le plateau des salopards, sinon d’avoir montré sa capacité de résister au traquenard qui lui était tendu. Ce n’est pas nouveau. Et ce n’est pas grand-chose.

Alors, si l’on veut que le projet de la France insoumise ne reste pas embourbé sous le cloaque médiatique, de deux choses l’une :

  • ou bien convenir à l’avance des sujets qui seront abordés lors des émissions ;
  • ou bien ne pas y aller !

C’est ça ou rien, et leurs Sociétés de journalistes marrons peuvent brailler autant qu’elles veulent. Pas sûr d’ailleurs que cette hypothèse du boycott soit de nature à les satisfaire : d’abord parce que la France insoumise fait de l’audience ; ensuite parce que leur but n’est pas de faire le silence sur la FI – qui s’exprime très bien ailleurs, tant à l’Assemblée nationale que sur les réseaux sociaux et bientôt sur son propre Média ! – mais de le détruire ! Il suffit de voir la gueule que tire la rédaction de France Inter depuis que Jean-Luc Mélenchon ignore ses invitations.

Partager ce billet

<p>Un “voyageur à domicile” en quête du monde d’après.</p>