E. Todd : « La présidentielle 2022 s’annonce comme une comédie tragique »

Emmanuel Todd sort de son silence avec une tribune publiée sur le site Elucid. Son sujet, ou plutôt devrait-on dire sa “cible” : la présidentielle 2022.

Alors que la France s’enfonce dans un marasme social (la chute du pouvoir d’achat), économique (la désindustrialisation), sanitaire (l’incapacité de notre système de santé à soigner ses patients, à produire les médicaments adaptés), les candidats de la prochaine présidentielle, écrit Todd, restent évasifs sur ces sujets cruciaux et ne nous parlent que d’immigration, de sécurité et d’identité.

La gauche est en miette et la droite semble caracoler en tête, mais dans le vide de son orientation identitaire :

« Cette orientation identitaire générale, dans un contexte de désastre économique menaçant, définit un nouvel unanimisme et signe la disparition, non seulement du système des partis, mais surtout des grandes idéologies qui avaient constitué notre histoire nationale. »

Une pièce de théatre pour donner aux électeurs le sentiment qu’ils votent pour quelque chose d’important

Le corps des citoyens français ne va guère mieux, analyse Todd, « atomisé, privé de sentiments collectifs globaux ou sectoriels » et « psychologiquement ébranlés par l’épidémie de Covid ». Le “vieillissement mental” du pays frappe indistinctement toutes les tranches d’âge, continue-t-il, comme une sorte de ruissellement gramscien des plus vieux vers les plus jeunes.

Pour Todd, cette élection présidentielle n’est qu’une comédie des apparences, « une pièce de théâtre qui doit donner le sentiment aux citoyens qu’ils vont voter pour quelque chose d’important ». En réalité, bridé par les instances d’une Union européenne dominée par Berlin, qu’aucun des candidats ne dénoncent, le président élu n’aura, comme ses prédécesseurs, aucun pouvoir réel.

La conclusion de toute cette comédie, selon Todd, c’est que les électeurs français courent tout droit vers une sévère punition qui se traduira « par une chute aggravée, accélérée, de leur niveau de vie dans les vingt ans qui viennent ».

« Si l’élection présidentielle qui vient est dans sa forme une comédie, elle est dans sa substance une tragédie. »


=> Lire la tribune d’Emmanuel Todd sur Elucid

A propos de Pierrick Tillet 4070 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.