Dans la gueule du loup #5 : l’Europe vers le chaos ?

Dans la gueule du loup #5 : l’Europe vers le chaos ?

Le point d’interrogation du titre de ce DLGDL #5 ne s’imposait pas vraiment. Mais l’émission de Jacques Cotta vaut vraiment d’être regardée.

Elle offre, je pense, une image assez juste de, ou plutôt des opinions qui s’affrontent dans notre pays sur le cas de l’Union européenne aujourd’hui.

Je tire de cette passionnante émission  quatre conclusions personnelles :

  • les propos incisifs et lucides de Coralie Delaume et Daniel Shapira méritent à eux seuls de visionner la première partie de l’émission (pour ceux qui manquent de temps) ;
  • les propos de François Asselineau et de Jacques Nikonoff ont le mérite de la clarté : il faut fuir dare-dare le Titanic européen et abandonner l’euro au plus vite si on veut échapper au naufrage ;
  • malheureusement, Charlotte Girard, qui conduira la liste France insoumise aux prochaines européennes, s’enlise dans la nébuleuse improbable d’un plan A/plan B totalement iaudible ; je crains même fort que la liste FI n’aille au devant de graves désillusions en mai 2019, surtout chez les jeunes électeurs.
    Une question aurait mérité d’être posée à Charlotte Girard lors de cette émission :

Si comme elle le prétend, la FI peut faire bouger les choses au sein de l’UE, non pas à elle toute seule mais en s’appuyant sur d’autres forces européennes de gauche, alors sur quelles autres forces de quels autres pays de l’UE aurait pu compter Jean-Luc Mélenchon s’il était devenu président de la République en 2017 ? Réponse : aucune !

=> Lire aussi : Européennes 2019 : pourquoi, en l’état, je m’abstiendrai

Partager ce billet

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.