Cuba : une recette de cuisine pour lutter « contre le terrorisme médiatique »

Cuba : une recette de cuisine pour lutter « contre le terrorisme médiatique »

Il y a belle lurette que je n’allume plus ma radio au matin. Par contre, j’ouvre mon ordi et je fais le tour du monde des nouvelles. Ce matin, une petite halte (savoureuse) à Cuba.

Tout en trempant mes mouillettes dans mon œuf à la coque, pendant que refroidit un peu mon café, je tombe sur cet article :

Cliquer sur l’image pour lire l’article (et la recette !) de Cubadebate (en espagnol)

Même les non-hispanophones comprendront : en une d’une revue politique destinée à lutter « contre le terrorisme médiatique », vous avez… une recette de cuisine, l’enchilada au crabe ! En tout cas, de quoi, dès le matin, vous faire oublier un instant les misères déprimantes du monde.

Sans doute la raison pour laquelle, à une heure aussi précoce, devant mon café fumant et ce qui reste de mon œuf à la coque (un peu de jaune sur le bout des doigts), un tel article venu de si loin me ravit autant l’esprit qu’il excite mes papilles.

L’article de Cubadebate n’est pas seulement l’occasion de vous refiler la recette de l’enchilada au crabe. L’auteur opère un rapprochement hardi entre arts culinaire et musical en rappelant la place du crabe et de la cuisine dans la chanson cubaine. Non, une île aussi gourmande ne peut pas être complètement mauvaise, n’en déplaisent aux cubaphobes fielleux 😀

Allez, la recette, pour finir :

Ingrédients (4 personnes):

Huit crabes, 2 cuillères à soupe d’huile, 1 oignon, 6 gousses d’ail, 1 poivron rouge, ½ tasse de persil haché, 1 tasse de sauce tomate, 2 poivrons, ½ tasse de ketchup, ½ tasse de vin blanc sec, 1 cuillère à soupe de vinaigre, 1 feuille de laurier, sel et poivre au goût.

Préparation:

Videz la chair des crabes. Broyer le piment. Émincer l’oignon. Écraser l’ail.

Mettez la chair de crabe dans l’huile chaude et faites-la dorer. Ajouter l’oignon, l’ail, le piment rouge et faire sauter. Ajoutez le persil, le poivron coupé en lamelle, la sauce tomate, le ketchup, la feuille de laurier, le vin blancé, le sel et le poivre et laissez mijoter jusqu’à ce que le liquide soit consommé.

Accompagnez-le de riz blanc et de légumes.

Hmmm…

=> Source : Cubadebate

Partager ce billet

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.