Covid : le plaidoyer-réquisitoire de Me de Araujo-Recchia

Virginie de Araujo-Recchia, avocate au barreau de Paris, a fait l’objet d’une arrestation arbitraire à son domicile et a été placée en garde à vue tôt ce matin du 22 mars 2022.

Comme il est écrit dans le communiqué ci-dessus, aucun motif n’a été exposé pour cette mesure de rétention coercitive, aucun lieu de détention indiqué. Puis des nouvelles sont tombées :

Le lieu de détention connu, restait à découvrir les motifs de cette détention arbitraire. On savait que Me de Arraujo-Recchia avait déposé plusieurs plaintes contre X visant des directeurs de médias mainstream, ou contre les membres de la commission mixte paritaire ayant validé le passe vaccinal. Elle participe également au tribunal international mis sur pied par l’avocat allemand Reiner Fuellmich pour juger les crimes humanitaires commis sous des prétextes sanitaires pendant la pandémie de coronavirus.

Me de Arraujo-Recchia est toujours empêchée de s’exprimer. Mais avant son arrestation, elle a enregistré une plaidoirie en forme de réquisitoire implacable contre ceux qui tentaient de la faire taire :

A propos de Pierrick Tillet 4095 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.