Coup d’État contre l’opposition de gauche en France : Jean-Luc Mélenchon perquisitionné !

Coup d’État contre l’opposition de gauche en France : Jean-Luc Mélenchon perquisitionné !

En déclenchant une perquisition à 7h00 du matin au domicile de Jean-Luc Mélenchon, ainsi qu’aux sièges de la France insoumise et du Parti de gauche, le pouvoir macronien commet une incroyable agression politique contre l’opposition de gauche.

Perquisition pourquoi ? Au prétexte d’un signalement des comptes de campagne (validés par la commission ad hoc)et de l’utilisation des assistants parlementaires de Jean-Luc Mélenchon suite à la dénonciation d’une militante d’extrême-droite, ayant d’ailleurs reconnu par la suite qu’il s’agissait d’une plaisanterie.

Le “syndrome brésilien” d’une macronie en pleine dislocation

Un élu est-il au-dessus des lois ? Non, fût-il de gauche. Mais il est étonnant qu’une telle mesure spectaculaire soit appliquée exclusivement à un élu de gauche. Richard Ferrand, Christophe Castaner, Nicole Belloubet, Emmanuel Macron, autres personnalités, mais de droite, sujets eux aussi d’une enquête préliminaire vont-ils faire l’objet d’une telle procédure humiliante ? Je vous laisse imaginer la réponse.

Cette mesure d’intimidation grossière tient du “syndrome brésilien” dont ont été aussi victimes Dilma Roussef et Lula au Brésil : de véritables coups d’État militaires menés contre des opposants de gauche par une justice corrompue, aux ordres des représentants d’un système en grande difficulté. Et c’est peu dire que la macronie est aujourd’hui en pleine dislocation. Sa réponse, lamentable, dénoncée dans les vidéos ci-dessous :

Partager ce billet

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.