Confusion au Canada : Trudeau révoque sa loi d’urgence en urgence

Tandis qu’aux frontières de l’empire, la Russie vient de détruire toutes les infrastructures militaires ukrainiennes en 1 heure et 22 minutes, l’empire se fracture aussi de l’intérieur. Nous avions dit que le point névralgique du bloc occidental se situait désormais au Canada avec une succession d’évènements cruciaux pour l’avenir de l’empire tout entier :

Un revirement en catastrophe

Or voilà qu’à peine 4 jours après cette dernière annonce, Justin Trudeau déclare précipitamment la « révocation » de la Loi d’urgence :

Trudeau, l’élément faible de l’empire occidental

Que s’est-il passé pour que le premier ministre canadien opère un tel revirement ? Eh bien, il semble qu’une très forte opposition s’était levée au sein même des instances politiques du pays. Justin Trudeau a beau justifier sa décision par une situation reprise en main (ce qui est loin, mais très loin d’être démontré), il ne peut guère dissimuler que plusieurs provinces avaient dit non à ses mesures d’urgence et que l’opposition conservatrice vient de déclencher une enquête contre la mise en oeuvre de celles-ci.

Nous avions écrit aussi sur le yetiblog que Trudeau était l’élément faible de l’empire et que s’il venait à sauter, c’était tout le bloc occidental qui s’en trouverait affecté. Le revirement dans l’urgence du premier ministre canadien tend à confirmer notre analyse.


=> Lire aussi : Trudeau abolit la loi d’urgence, la droite va lancer une enquête sur ses agissements (FranceSoir)

A propos de Pierrick Tillet 4095 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.