La Commission européenne ne reconnaît pas l’indépendance de la Catalogne

La Commission européenne ne reconnaît pas l’indépendance de la Catalogne

 

La Commission européenne vient de prendre position : elle est pour le maintien de l’unité de l’Espagne. Elle est contre l’indépendance de la Catalogne.

En clair : la Commission européenne ne reconnaît pas le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

Cet après-midi du mercredi 11 octobre 2017, les masques sont tombés.

La Commission européenne est anti-sociale, anti-populaire, anti-démocratique.

Mais ça, on le savait déjà.

Quant à nous, notre mission est claire :

  • détruire la Commission européenne ;
  • détruire l’Union européenne.

Lisez cet article :

Catalogne : la Commission européenne appelle au « plein respect de l’ordre constitutionnel espagnol »

La Commission européenne a répété avec force mercredi qu’elle attendait un « plein respect de l’ordre constitutionnel espagnol » au lendemain d’une « déclaration d’indépendance » de la Catalogne par le président séparatiste Carles Puigdemont, qui l’a aussitôt suspendue.

« La Commission suit de près la situation en Espagne et réitère son appel antérieur pour un plein respect de l’ordre constitutionnel espagnol », a déclaré le vice-président de l’exécutif européen, Valdis Dombrovskis, au cours d’une conférence de presse à Bruxelles.

« Nous faisons confiance aux institutions espagnoles, au Premier ministre Mariano Rajoy avec lequel le président Jean-Claude Juncker est constamment en contact, et à toutes les forces politiques qui œuvrent à une solution », a ajouté M. Dombrovskis, tout en précisant immédiatement que cette « solution » doit être trouvée « dans le cadre de la Constitution espagnole ».

« Nous soutenons les efforts pour surmonter les divisions et la fragmentation afin d’assurer l’unité et le respect de la Constitution espagnole », a insisté le Finlandais.

Partager ce billet

Mes priorités : sortir de l’Union européenne, sortir de l’euro, sortir de l’Otan.