Climat : évolution de la concentration de CO2 dans l’atmosphère

Climat : évolution de la concentration de CO2 dans l’atmosphère

Quelle est l’évolution du CO2 dans l’atmosphère de l’an 1010 à aujourd’hui ? La réponse a de quoi faire frémir.

Réponse :

En l’an 1010, il y avait 279,50 parties par million de CO2 dans l’atmosphère.
En l’an 1110, il y avait 282,90 parties par million.
En l’an 1210, il y avait 283,20 parties par million.
En l’an 1310, il y avait 283,20 parties par million.
En l’an 1410, il y avait 280,50 parties par million.
En l’an 1510, il y avait 282,70 parties par million.
En l’an 1610, il y avait 275,50 parties par million.
En l’an 1710, il y avait 276,90 parties par million.
En l’an 1810, il y avait 283,80 parties par million.

Autrement dit : c’était la stabilité.

Après 1850, la deuxième révolution industrielle arrive … et a des conséquences dramatiques.

Un seul exemple : l’utilisation des combustibles fossiles.

Extrait de l’article Wikipedia : 1855-1901 : naissance d’une industrie

En 1855, le chimiste américain Benjamin Silliman Jr. (1816-1885), reprenant des travaux antérieurs, sépare un certain nombre de produits par distillation du pétrole : goudrons, lubrifiants, naphta, solvants pour les peintures, ainsi que l’essence qui, considérée à ce moment comme produit mineur, est utilisée comme détachant. Le marché du pétrole connaît des fluctuations de prix énormes, chaque nouveau gisement saturant le marché pour quelque temps. John Davison Rockefeller parvient à établir une situation de monopole sur le raffinage américain, qui sera mise en cause par la mise en application de la loi antitrust.

Dans le domaine du transport, la mise au point de l’oléoduc et du navire pétrolier (Branobel, années 1870) autorisent le rapprochement des sites de production et des marchés. Le premier oléoduc de capacité industrielle, entre Bakou et Batoumi (sur la mer Noire), transporte du kérosène.

Cette deuxième révolution industrielle a des conséquences sur les émissions de CO2, qui commencent à augmenter dangereusement.

En l’an 1910, il y avait 299,90 parties par million de CO2 dans l’atmosphère.

En l’an 2016, il y avait 404,21 parties par million !

Depuis l’an 1010, la concentration de CO2 dans l’atmosphère a augmenté de 40 % !

Le graphique qui tue :

Evolution de la concentration de CO2 dans l'atmosphère

Partager ce billet

<p>Mes priorités : sortir de l’Union européenne, sortir de l’euro, sortir de l’Otan.</p>