Climat : Cantus in memoriam Steffen, mort à Hambach

Climat : Cantus in memoriam Steffen, mort à Hambach

Steffen est mort dans la forêt d’Hambach. Il était avec ceux qui se battent pour sauver le climat de la planète.

Steffen, photojournaliste ou blogueur ou les deux, les informations divergent, est mort en tombant d’une quinzaine de mètres de hauteur. Il suivait les actions écologistes qui visent à empêcher l’extension d’une mine de charbon à ciel ouvert à Hambach (Allemagne).

On lira les articles de Reporterre ainsi que de Basta.

C’est la mort de Rémi Fraisse qui a arrêté le projet de barrage à Sivens.

C’est une main arrachée qui a enfin arrêté la volonté gouvernementale de destruction de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.

On espère que la mort de Steffen va arrêter la destruction de la forêt d’Hambach et marquer enfin le coup d’arrêt de l’exploitation du charbon destructeur, polluant et climaticide dont l’Allemagne reste grande consommatrice.

À la mémoire de Steffen, pour sa famille, pour ses amis et pour tous les courageux occupants de la ZAD de la forêt d’Hambach qu’il suivait appareil en mains, je te propose maintenant l’écoute d’une petite pièce pour cordes et cloche.


“Cantus in memoriam Benjamin Britten” de Arvo Pärt interprété par le BBC Symphony Orchestra sous la direction de Edward Gardner aux Proms de Londres.

Partager ce billet

Un citoyen ordinaire à la rencontre des personnes cabossées par la vie.