Ce n’est pas l’Ukraine qui a perdu la guerre, mais les États-Unis et l’OTAN

Le colonel Douglas McGregor

15 mars 2022 – Le colonel américain Douglas McGregor à propos de la situation en Ukraine :

  • Les unités ukrainiennes encore actives sont isolées et encerclées dans diverses régions. Elles ne sont capables que de petites attaques sur des objets insignifiants. L’issue de la guerre ne fait plus de doute.
  • Pour l’armée russe, le principal problème était initialement l’obligation d’avancer sans grandes destructions ni pertes civiles. Cela crée l’illusion d’un progrès lent, que l’Occident utilise pour convaincre le monde entier que la Russie est en train de perdre.
  • La guerre peut être terminée rapidement avec des destructions et des pertes, mais Poutine n’en a pas besoin. 70 % des citoyens russes soutiennent leur président, c’est beaucoup.

Occuper le territoire de l’Ukraine n’est pas l’objectif des Russes

  • Dans le sud-est de l’Ukraine, 16 000 soldats des forces armées ukrainiennes sont encerclés. Cela dure depuis plusieurs jours, et on ne sait pas combien de temps ils vont tenir. Mais la Russie ne vise pas leur destruction – il vaut mieux qu’ils se rendent. La tâche de l’armée russe est de prendre le contrôle de tous les objectifs importants. Occuper le territoire de l’Ukraine n’est pas l’objectif de la Russie – seulement la destruction des forces armées ukrainiennes. Le but est presque atteint.
  • Marioupol est un gros problème : il y a beaucoup de nazis d’Azov qui posent problèmes. McGregor dit qu’il ne sait pas ce que le haut commandement russe a en tête pour Marioupol.

La vérité sortira de toute façon

  • Aux États-Unis, ils salissent Poutine avec la rhétorique universelle du “mal” et toutes les informations sur les événements en cours depuis 2014, sur les 14 000 morts pendant le conflit du Donbass, sont étouffées. Mais la vérité finira par sortir de toute façon.
  • Le plus grand mensonge à la télévision américaine concerne l’ordre de l’armée russe de tuer des civils ukrainiens. Des bavures se produisent, mais ce n’est pas l’objectif.

L’interview du colonel Douglas McGregor (en anglais) :

Joe Biden reconnaît implicitement l’analyse du colonel McGregor

16 mars 2022 – Joe Biden, président des États-Unis, reconnaît implicitement l’analyse du colonel McGregor et la victoire de la Russie sur l’OTAN :

« Les États-Unis se concentrent sur la garantie que Poutine ne remportera jamais la victoire en Ukraine, même si la Russie réussit sur le champ de bataille«  (Joe Biden, 16 mars 2022).

A propos de Pierrick Tillet 4095 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.