Le gouvernement Philippe : avec Nicolas Hulot en dindon de la farce écologique

Hulot_dindon.jpg
Ministre de transition tout court ?

Combien de fois encore Nicolas Hulot jouera-t-il le rôle du dindon de la farce écologique ? Il s’était déjà fait berner par l’entourloupe Grenelle de l’environnement. Le voilà qui replonge en acceptant le rôle de « ministre de la Transition écologique et solidaire » dans un gouvernement dirigé par un ancien cadre d’Areva, fervent défenseur de NDDL.

Législatives FI : l’argument qui tue l’objection des « promesses jamais tenues »

Argument.jpg

Beaucoup de militants ou de sympathisants Insoumis reviennent un peu désespérés de leurs tentatives pour convaincre leurs proches, leurs voisins, leurs collègues de boulot : <<  À chaque fois, c’est la même rengaine >>, déplorent-ils, << quand on leur parle programme, ils répliquent que ce ne sont que des promesses et les promesses, c’est bien connu, sont faites pour n’être jamais tenues. >>

Législatives FI : un argumentaire choc pour convaincre les électeurs indécis

Convention_legislative_FI.jpg
Les candidats réunis à la Convention législative de la France insoumise

Chers amis insoumis candidats à la députation, je prends vos tracts, je lis vos argumentaires et… et non, il y a quelque chose qui ne me semble pas aller tout à fait, qui ne me paraît pas répondre complètement à votre problématique urgente du moment : convaincre les électeurs indécis.

Paysage politique français : de la décomposition présidentielle à la recomposition législative

Melenchon_a_Marseille.jpg
Jean-Luc Mélenchon: << Je ne veux pas affaiblir le PS, je veux le remplacer >>

De même que le premier tour de la présidentielle avait fait exploser le bipartisme traditionnel du paysage politique français, de même les législatives sont en train le recomposer de façon un brin inédite et chaotique, mais hautement prévisible.

Mise au point : je ne respecte que les résultats électoraux qui me conviennent

Cambadelis_19_1.jpg
Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, mène une campagne législative à succès dans le 19e arrondissement de Paris !

On me demande : pourquoi t’investir autant dans ces campagnes politiques, après tout le mal que tu dis depuis des années dans tes billets sur la démocratie. ce triomphe de la << médiocrité majoritaire >> ? Eh bien, réponse très simple : parce que je me fous du résultat… sauf s’il me convient !

Législatives : la France insoumise lance sa campagne et publie la liste (provisoire) de ses candidats

IMAGES
Le comité électoral de la France insoumise est composé de volontaires tirés au sort, de représentants de l’espace des luttes et de l’espace politique.

Sur le terrain, la France insoumise lancera officiellement sa campagne le mercredi 10 mai par des assemblées dans chaque circonscription. Et vient de publier sans tarder la liste (provisoire) des différents binômes candidats estampillés FI.

Législatives : je voterai exclusivement pour la liste France insoumise de ma circonscription, au premier et au second tour

FI_Vannes_circo.jpg
Les candidats France insoumise de ma circonscription

La farce du second tour de la présidentielle n’est même pas achevée que la bataille pour les législatives de juin est déjà engagée. Et déjà on entend de ci-de là des bruits sur des projets d’accords politiciens, on lit des échanges de lettres entre états-majors d’appareil…

Serein : je ne donne ma voix qu’à ceux que je juge dignes de la représenter

Le_jour_se_leve.jpg
Après la nuit debout, que le jour se lève enfin !

C’est drôle, plus l’échéance du 7 mai approche et plus je me sens serein, presque euphorique, à l’idée de m’abstenir, de ne pas céder à toute cette pression pour que je vote « convenablement », d’en finir avec une situation politique hypocrite et absurde qui nous pourrit la vie depuis quinze ans.

Présidentielle : le troisième candidat du second tour

Whirlpool_chomeurs.jpg
Les salariés de Whirlpool ou les malades sans médecin

Une campagne de second tour où celui qui est le plus critiqué (ou défendu) n’est même pas un des deux candidats en lice, une élite de plus en plus abjecte à mesure que la situation lui échappe, une population qui se déchire sur le moins mauvais des choix qui lui restent, c’est dire si notre pays est aujourd’hui bien malade, son avenir bien sombre.

La parade de Mélenchon contre les vitupérations médiatiques : lancer sa jeune garde au front pour l’après second tour

Conf_Presse_FI.jpg
De gauche à droite, Alexis Corbière, Manuel Bompard, Charlotte Girard

Face aux vitupérations de la sphère médiatique contre le candidat de la France insoumise, coupable de ne pas donner la consigne de vote exigée pour le second tour de la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon a trouvé la parade : laisser braire, envoyer ses lieutenants au contact, et préparer l’avenir.