Le Grand jeu : Syrie et rit encore

Syrie_rit_1.jpg
Syrie_rit_2.jpg
Syrie_rit_2b.jpg

Ne vous attendez pas à voir ces photos dans la presstituée, elle serait obligée d’admettre l’invraisemblable propagande qu’elle distille depuis des années. Il s’agit d’Alep, libérée de la mainmise des islamistes modérément modérés. Concerts, bikinis, bals… il semble que les Aléppins soient bien contents de ne plus vivre sous la férule wahhabite ou salafiste des petits héros chéris de l’Occident.

Les révélations de Ray McGovern, agent repenti de la CIA, sur la pratique de la torture par les États-Unis

Guantanamo_1.11.jpg
La sinistre prison de Guantanamo, toujours en activité.

C’est un document terrible et éclairant qu’a publié le mois dernier le site américain Consortium News, et que viennent de traduire les lecteurs du site Les Crises. L’auteur du document est un ancien agent repenti de la CIA, Ray McGovern. Il y traite des pratiques << hideuses >> de la torture par une grande puissance à son crépuscule. Et de la volonté des autorités du pays d’en effacer les traces. Chose guère difficile au demeurant, tant nous faisons preuve d’une cécité coupable en leur endroit.

Le Grand jeu : Deep State vs prise de conscience

Deep_State_2.jpg
 

Il fallait s’y attendre, le système impérial est vent debout après la rencontre entre Donaldinho et Vladimirovitch et l’inquisition médiatique néo-conservatrice, y compris française (imMonde, Nouvel Oups), s’en donne à cœur joie tandis qu’elle fait tout pour minimiser la vraisemblable mort du calife daéchique Al Baghdadi, sans doute tué dans un bombardement russe.

Le Grand jeu : on va miner sur la Lune

Miner_la_lune_1.jpg

Si le Grand jeu entre puissances se joue primordialement sur l’échiquier eurasien, il pourrait rapidement gagner l’exosphère et au-delà, l’espace. Les Chroniques du Grand jeu ont la chance de compter parmi leurs lecteurs un spécialiste des questions spatiales, déjà auteur de plusieurs articles par ailleurs. Val, c’est le nom de notre honorable correspondant, nous débroussaille le chemin pour nous permettre de comprendre les enjeux à venir du Grand jeu 4.0.

Le Grand jeu : Sinours

Sinours_1.jpg

Le maître du Kremlin n’avait pas tort lorsqu’il évoquait fin avril le << niveau sans précédent des relations sino-russes >>, que de son côté Xi Jinping considère à << un plus haut historique et un modèle entre grandes puissances >>. De fait, si les rapports entre les deux pays ont parfois connu des moments difficiles pendant la Guerre froide, le rapprochement depuis le début du XXIème siècle, et particulièrement depuis 2013, est colossal.