40 ans après “Les Limites de la croissance”, la dernière alerte de Dennis Meadows

Dennis Meadows présente "Les limites de la croissance" (1972)
Dennis Meadows présente “Les limites de la croissance” (1972)

Cette fois, je me suis fait avoir. Un “twitto” m’a prévenu un jour trop tard. De même que la 5 avait diffusé à une heure indue le documentaire de Gilles Balbastre sur les “Salariés sans frontières”, c’est passé minuit, en catimini, qu’Arte a diffusé la passionnante “Dernière alerte” lancée par Dennis Meadows.

“Salariés sans frontières”, le docu classé X par France 5 interdit de replay

Ils l’avaient déjà diffusé à une heure de film X. En catimini honteux, au-delà de minuit. Voilà qu’ils récidivent, passant de la goujaterie à la volonté manifeste de nuire. France 5, chaîne de service public, pourtant commanditaire du film, refuse d’offrir le replay au documentaire de Gilles Balbastre, “Salariés sans frontières”.

Le bras d’honneur de Snowden aux voyous du système

Note du Yéti : le texte qui suit est celui de la lettre ouverte adressée le 17 décembre dernier par le lanceur d’alerte Edward Snowden aux Brésiliens (NB : les autorités brésiliennes, comme bien d’autres refusèrent aussitôt sa demande d’asile politique). En vidéo finale, ses vœux au monde entier.

Il y a six mois, je suis sorti de l’ombre de l’Agence américaine de sécurité nationale (NSA) pour me placer devant la caméra d’un journaliste. J’ai partagé avec le monde entier des preuves montrant que certains États travaillent à la mise en place d’un système mondial de surveillance permettant d’espionner comment nous vivons, ce que nous disons et à qui nous le disons.

Bilan 2013 (1/4) : l’euro et ses attraits « encore mal connus »

Pour faire le bilan d’une année, il faut parfois savoir remonter de quelques temps, histoire de mesurer la différence entre intentions et réalisation. À la veille d’élections européennes, Olivier Berruyer (Les-crises.fr) a eu la méchante idée d’exhumer une tribune édifiante, datée d’octobre 1997, sur les mérites de l’euro.

Emmanuel Todd : « Les bonnets rouges, une chance pour la France » (reprise)

Note du Yéti : pas souvent que je procède ainsi, mais l’interview accordée par Emmanuel Todd à l’hebdomadaire Marianne le 23 novembre mérite à mon sens d’être reprise en l’état. Tout m’y semble juste et très bien vu (même si certaines déclarations de l’auteur vont faire hurler dans les chaumières à gauche de la gauche ; mais bon, l’occasion d’une remise en question ?).

Grand Corps Malade, mon ami châtaigne, mon copain funambule

Grand Corps Malade, funambuleAh, celui-là, je l’aime, je l’aime absolument. À chaque fois que je l’entends, il me surprend et me bouleverse. Je vous écris ce billet en écoutant son dernier album en boucle, “Funambule”. Lui, le funambule à béquille, c’est Grand Corps Malade.

Ne comptez pas sur moi pour affecter ici une quelconque distance critique. Distinguer le mieux de l’aléatoire, le sublime du plus moyen. Grand Corps Malade est au-dessus de ça. Chez lui, y a rien à jeter, tout est à prendre en l’état. Sans mégoter sur le trop maigre ou sur le gras.

Avec ses mots entiers, sa façon de jouer en funambule lumineux sur le fil de chacun d’eux. De parler si simple que ses mots appartiennent aussitôt à ceux qui les écoutent. Tous ses mots sont pour ses proches. D’ailleurs, tiens, les citations que je lui pique, je ne les mets même pas entre guillemets.

“Sauvons-nous de nos sauveurs” : claque balkanique à l’Union européenne

Sauvons-nous de nos sauveursÇa commence par une préface incendiaire du Grec Aléxis Tsípras (Syriza) fulminant contre << les talibans du néolibéralisme >> qui, au nom de l’Union européenne, sont en train de dépecer son pays.

Et ça ne s’arrange pas du tout pour l’UE dans toute la suite de ce nouvel ouvrage, “Sauvons-nous de nos sauveurs” (éditions Lignes, collection Post-), écrit par les philosophes croate et slovène, Srećko Horvat et Slavoj Žižek.

Leur texte brille par sa clarté et sa familiarité avec nos préoccupations à nous, Français, surtout à la veille d’élections européennes qui sentent déjà leur faisandé.

Syrie : le suicide moral des socialistes français selon Chokri Ben Fradj

Chokri Ben FradjAnalyse impitoyable du comportement des socialistes français dans l’affaire syrienne par l’historien tunisien Chokri Ben Fradj sur le site Les-Crises.fr. Enfin “socialistes”, c’est vite dit, écrit-il en substance, puisque les héritiers de Jaurès ont depuis longtemps troqué ce terme par << un sentimentalisme moralisateur et béat >> et un alignement total sur les thèses du camp néolibéral.

Robert Fisk : Obama sait-il qu’il se bat au côté d’Al-Qaïda ?

J’y vais ou j’y vais pas ? Comme si la valse-hésitation pantalonnesque des forces de l’Otan quant à une frappe “punitive” sur le régime syrien ne suffisait pas, voilà que Robert Fisk, envoyé spécial de The Independent, rajoute de l’huile sur les plaies. S’attaquer au régime syrien, affirme-t-il, c’est lutter au côté d’Al-Qaïda. “Tous pour un, un pour tous !”

Services publics : « Fermez tout, ils sont nuls ! »

La fermeture brutale de ERT, le service public grec de radio et de télévision, a entraîné de drôles de réactions sur les forums. En gros, bon débarras, ils étaient nuls, les Grecs vont enfin pouvoir se nettoyer la tête et réfléchir dans leurs coins. Luigi, un commentateur fidèle de mon blog, abonde dans ce sens. À sa façon…