GRANDS CORPS VIVANTS

((/images/GCV.jpg|grands_corps_vivants|L))C’est toujours comme ça. Quand on traverse des passes difficiles — et en ce moment on est servi ! — la poésie repointe toujours le bout de son nez. La poésie toute nue, la poésie toute crue, sans vains ornements ni colifichets. Comme exutoire à notre colère et baume à notre désarroi. Apollinaire au temps de la première ””der de der”” ; Char, Desnos, Éluard pendant la saloperie nazie ; aujourd’hui, deux tisons tout brûlants dont j’aimerais vous dire un mot.

HISTOIRE ÉMOUVANTE

”L’histoire que vous allez lire maintenant est une des plus émouvantes que je connaisse. Je le dis avec d’autant plus d’humilité que je n’en suis pas l’auteur. Il est d’une inconnue dénommée Lnela. Voici son texte, illustrations comprises.” ///html

==========

Vous rappelez-vous ?

Une histoire vraie et émouvante

/// ((/images/histoire_emouvante 1.jpg|les trois amis avant|C))

2008, ANNÉE EXPLOSIVE ?

((/images/Krach.jpg|krach|L))Voici deux documents passionnants transmis par mon ami Christophe84. Ils éclairent crûment ce que risque fort d’être l’année 2008. Ils n’ont pas été extraits de quelconques blogs gauchistes, mais émanent de sites hautement pointus, genre [Boursorama|http://www.boursorama.com] ou [Newzy.fr|http://newzy.fr], là où des spécialistes échangent des infos que les médias du cénacle ne divulguent jamais. À voir et à diffuser sans modération…

UNE BOUFFÉE D’AIR

((/images/fin de partie.jpg|fin de partie|L)) Bon, ça y est, c’est (presque) fini. Les carottes sont cuites. Le pays a le président qu’il mérite. Le président a la chambre qu’il voulait, genre suite royale. Et nous, nous allons essayer de soigner notre mauvaise gueule de bois des lendemains de fêtes foireuses. Une bouffée d’air s’impose et vite…