Même pas peur : les militants du Labour votent pour Jeremy Corbyn et ridiculisent… la direction du Labour !

Jeremy Corbyn réélu à la tête du Labour

Je l’avoue, j’ai quelques restrictions à propos de Jeremy Corbyn et de son attitude pleutre lors du Brexit. Mais ce qui vient de se passer lors de la dernière élection de confirmation à la tête du Parti travailliste britannique (le Labour) mérite le détour. Le billet qui suit est de Roberto Boulant et vient d’être publié sur le blog de Paul Jorion.

Effondrement : ces enfants sans gêne qui font pipi dehors

Manneken Pis, Bruxelles

Ho ho ho, où donc sommes-nous tombés ? L’article qui suit — oui, oui, je sais il est d’un odieux média russe, Sputnik, voix pernicieuse de son vilain maître Poutine — nous parle d’une descente morale en enfer chez nos amis allemands. Mais lisez-donc le dernier chapitre : il nous ramène aux dernières rigueurs morales en vigueur chez nous-mêmes, très très lointains descendants des Gaulois et de leurs gauloiseries. Vous avez dit << burkini >> ?

La liberté de la presse selon Albert Camus

Camus_presse.jpg

Le texte qui suit, écrit le 25 novembre 1939, est inédit et n’est mentionné dans aucune des biographies officielles de son auteur, Albert Camus. Exhumé en 2012 sur le site d’un blogueur espagnol, il vient d’être repris par les-crises.fr. Albert Camus y traite de la liberté de la presse. Ce manifeste me paraît si important et si actuel, il concerne tellement chacun d’entre nous, que je le repique ici.

Le pouvoir dévastateur du « Niet »

Niet.jpg

Terrible, cette photo du ministre russe Lavrov et de Poutine face à l’Américain Kerry lors d’une récente “réunion de négociation”. Toute la détermination sur le visage du premier et l’ironie affichée sur celui du second. Voici la façon dont le chroniqueur russo-américain Dmitry Orlov décrit la scène. Et celle de bien d’autres << Niet >> qui cinglent comme autant de claques sur la figure d’un l’Empire dominant chahuté.

Analyse : l’arnaque à la tomate

xxxLes tomates hybrides (vert clair) contiennent 5 à 12 fois moins d’éléments nutritionnels que les variétés naturelles (vert foncé).

C’est l’été, la saison-reine pour la tomate. Sauf qu’il y a tomates et tomates. L’analyse qui suit étudie les différences nutritionnelles entre les tomates hybrides vendues en grande distribution et les tomates traditionnelles produites sans manipulation que vous trouvez chez les producteurs sur les marchés. Résultat sans appel. Prenez-en de la graine.

Danielle Mitterrand : « La démocratie n’existe ni aux USA, ni en France »

Danielle-Mitterrand_pics_809.jpg

C’est l’extrait d’une extraordinaire interview de Danielle Mitterrand que vient d’exhumer le site Les-Crises.fr. L’entretien réalisé par le journaliste colombien Hernando Calvo Ospina en 2005 fut publié par Le Grand Soir. Je le relaie à mon tour ici tant son contenu me paraît essentiel à la veille d’une campagne présidentielle qui s’annonce déprimante.

Frédéric Lordon (citant George Bernanos) : « Jamais nous nous lasserons d’offenser les imbéciles »

Junker_Farage.pngJean-Claude Junker, président de la Commission européenne empêchant un journaliste de tirer le portrait du député pro-Brexit Nigel Farage.

Pendant qu’un festival de bêtises plus énormes les unes que les autres s’étale en une d’une presse mainstream apoplectique, écoutons deux voix dissonantes : l’une d’un autre camp que le nôtre, l’eurodéputé britannique Nigel Farage ; l’autre plus proche de nous, Frédéric Lordon en direct de la Nuit Debout.

Pour Coralie Delaume, le Brexit symbolise la révolte des peuples contre l’Union européenne

ILLUSTRATION

Ci-dessous un extrait d’une analyse remarquable sur le Brexit par Coralie Delaume, journaliste et auteur de Europe, les États désunis (éd. Michalon). Je conseille d’ailleurs vivement de lire son interview en intégralité dans Le Figaro (malgré un titre plutôt à côté de la plaque de la rédaction)..

Frédéric Lordon : balayer l’archaïsme néolibéral et ses grands prêtres rétrogrades

ILLUSTRATIONFrédéric Lordon au théâtre Dejazet le 12 juin 2016

Derrière le cache-sexe éventé du “modernisme” se cache le plus désolant des archaïsmes : la doxa néolibérale et ses grands prêtres rétrogrades. À en croire Frédéric Lordon, renvoyer cette bande de fossiles en état de décomposition avancée dans les poubelles de l’Histoire relève d’un acte de salubrité populaire. Pas de quartier !