#OnVautMieuxQueCa : « Te plains pas, au moins t’as un travail »

Manif-17-Mars-Loi-Travail-620x350.png

Ho, les jeunes, ne vous laissez pas avoir par leurs conneries : << Te plains pas, au moins t’as un travail ! >> Non seulement, vous avez le droit de vous plaindre de ne pas avoir de travail, mais aussi du travail de merde qu’on prétend vous imposer au nom de la défense de l’emploi. Tenez, avant d’aller voler dans les plumes de ces crapules, écoutez donc le Stagirite. Il a votre âge et il a tout compris.

Naufrage moral : l’hystérie des habitants du XVIème contre l’ouverture d’un centre d’hébergement pour SDF

centre_hebergement_XVIe.jpgQuelques “noms d’oiseau” adressés à la maire de Paris et à la sous-préfète lors de la manif anti centre d’hébergement : << Salope ! Caca ! >>

L’avis de Monique Pinçon-Charlot, sociologue des inégalités sociales, sur le réaction hystérique des habitants du XVIème arrondissement de Paris (soutenus par leur maire, Claude Goasguen) contre l’ouverture d’un centre d’hébergement pour SDF en lisière du bois de Boulogne.

Qui aura le courage d’annoncer la faillite de l’option nucléaire ?

nucleaire-on-ferme-2-0d66d.jpg

En plus des risques d’accident type Fukushima, en plus d’une pollution éternelle, nos enfants hériteront de dettes éternelles nous rappelle l’Observatoire du nucléaire. << Les caisses sont vides ! >> Mais non, cet éternel refrain est faux, elles sont vidées par des gorets. Une gabegie qui atteint de tels sommets que le directeur financier d’EDF démissionne !

Guerre civile syrienne : l’Occident n’a pas su mesurer l’importance du soutien iranien au régime d’Assad

ILLUSTRATION

Une des plus fines et riches analyses — sans concession pour qui que ce soit — du conflit syrien. Une nouvelle fois l’oeuvre de Robert Fisk, envoyé spécial du média britannique The Independent. Qui renvoie à leurs chères études nos si approximatifs et si ignares et si caricaturaux éditorialistes mainstream.

Leaks : une légion d’honneur accordée en état d’urgence

French_President_Francois_Hollande_Receives_im1mXAR1peql.jpg

Ci-dessous l’intégralité des mails échangés entre l’ambassade française à Ryad et l’Élysée pour la remise de la légion d’honneur au prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Nayef. Une décoration accordée en “état d’urgence” en moins de six heures selon la procédure dite TTU (“Très Très Urgent”), à la demande du prince saoudien lui-même. Édifiant.

La belle Georgette… ou combien est illusoire le désir des Occidentaux de “se libérer” du Moyen-Orient

De_Gaulle_Orient.jpgCharles de Gaulle, avril 1941 : << Vers l’Orient compliqué, je volais avec des idées simples. >>

À quoi tiennent les choses de la géopolitique ? Histoire de nous rendre un peu plus intelligents, voici, pour le fun, une savoureuse petite mise en perspective historique sur le Moyen-Orient par l’indispensable et so british Robert Fisk, envoyé spécial sur place de The Independent.

Calais, déchéance de notre société

ILLUSTRATION

Calais, Grande Synthe et mille autres lieux jusqu’au campement d’un gars tout seul. Étranger venu de loin, étranger venu d’Europe ou naufragé français. Réfugié ou sans domicile. C’est là, en ces enfers terrestres, l’enterrement sans fleur ni couronne de toutes les idées de solidarité et de fraternité qui ont porté l’humanité depuis sa naissance.

#MerciPatron : une couturière qui, depuis les cavernes, coud des costumes Kenzo

ILLUSTRATION

Fakir consacre quatre pages au film Merci patron ! En voici un petit extrait pour te donner envie de t’abonner à Fakir. On le trouve aussi dans les kiosques. Dans un paysage où faut pas secouer la presse de gauche — ah la poussière ! — où trop d’auteurs ne s’adressent qu’à des bac + huit, Fakir tranche agréablement. Tu peux faire lire Fakir à ton voisin plombier et à ta cousine technicienne de surface tout comme tu vas les inviter à venir avec toi pour voir Merci patron !

Le rôle de la monnaie dans la chute de l’Empire romain

ILLUSTRATION

Ceux qui vous disent que l’histoire ne se répète jamais, cherchent surtout à se persuader qu’ils n’en subiront pas les avanies. Ils ont évidemment tort. L’histoire n’est qu’un éternel recommencement — aggravé par notre incapacité notoire à en corriger le cours. J’invite vivement ceux qui ont encore un brin de jugeote à découvrir cet article publié par le site Zero Hedge sur les causes financières de la chute de l’Empire romain. On s’y croirait !