Grèce : la magie de Noël.

Mardi 11 décembre 2012 : Comment la Grèce efface 20 milliards de dette comme par magie. Afin de rendre soutenable la charge de sa dette, la Grèce a racheté un gros paquet de ses propres obligations aux investisseurs privés qui les détenaient. Et comme elle n’avait pas d’argent pour le faire, c’est l’Europe qui a avancé la somme. [Explications.|http://lexpansion.lexpress.fr/economie/comment-la-grece-efface-20-milliards-de-dette-comme-par-magie_364559.html].

Juncker et Hollande, les joueurs de pipeau.

Mardi 27 novembre 2012. Sans le vouloir, involontairement, [Jean-Claude Juncker|http://www.bloomberg.com/video/juncker-lagarde-rehn-on-greek-debt-aid-plan-oynfmcsZTKOeFZMahWN_kw.html] fait rigoler tous les journalistes quand il répond aux questions sur la Grèce en 2022. Plus personne au monde ne croit Jean-Claude Juncker le joueur de pipeau.

Grèce : les trois additions

Mercredi 21 novembre 2012 : La Grèce de nouveau sous pression de l’Europe. Autre sujet d’inquiétude, la dette qui devrait s’envoler l’an prochain à 189,1% du PIB, soit [346,2 milliards d’euros|http://www.boursorama.com/actualites/la-grece-de-nouveau-sous-pression-de-l-europe-79837ab43be348b862e91518f5d1673b], contre 175,6% attendu en 2012.

Grèce : 5 milliards « sans difficultés »

 »Note du Yéti : les lecteurs connaissent certainement BA. Il écume sur le fil de nos commentaires, là et sur Rue89, et y sème des infos plus pertinentes que celles d’agences de presse bien connues, avec des prises de position plus incisives que celles de nos chroniqueurs mondains du microcosme. J’ai décidé de lui faire une petite place sur mon blog. Voici sa première intervention… »