Bob Solo, plein les mirettes : 07/11

Bob Solo, plein les mirettes : 07/11

Mésange bleue.

Fauvettes à tête noire, mâles.

Le prochain “sommet sur le climat” se tiendra en décembre en Pologne, pays qui est accusé par l’UE de bousiller la dernière forêt primaire d’Europe (abritant notamment des bisons sauvages), qui pourrait aussi siphonner les subventions de la transition écologique pour faire tourner à bloc ses centrales à charbon et, cerise sur le glacier, qui vient de virer son ministre de l’environnement.

Bref, tout est bien parti pour un joli festival de peinture verte. D’autant que trois ans après sa signature, 16 pays seulement sur presque 200 sont dans les clous de l’accord de Paris, qualifié d’historique – on se souvient du cocorico de Fabius…

Un “sommet” de tartufferie donc. Naomi Klein le disait sans détour il y a quelques années déjà :

« Il faut être fou pour croire aux conférences climat. »

L’acronyme COP signifie sans doute “Comment on plane”. Mais gare à l’atterrissage, surtout avec un parachute en flammes. En effet les projections donnent un réchauffement planétaire entre 2,7 et 3,7°C d’ici 10 ans. Autant dire demain matin.

Partager ce billet

Autodidacte en tout, café-théâtre, chanson française (auteur-compositeur-interprète), sculpture, photo, écriture, et même agriculture, en rupture de ban avec "le système", je me cantonne désormais à produire de la pensée et de l'émotion. Je n'attends pas de jours meilleurs (ils seront pires) mais j'en fabrique comme je peux...